Emancipées

cover col uterus

Col de l’utérus, ovulation et grossesse : ce que notre col dit de notre fertilité !

Ah le col de l’utérus ! Un concept bien connu des femmes qui ont déjà accouché (et qui ont appris à compter en “doigts”) mais souvent totalement obscur pour toutes les autres !

Et pour cause, niché au fond de notre vagin, cette porte d’entrée vers notre utérus est une zone secrète que personne, à part votre gynéco muni de son fameux spéculum, n’a pu entrevoir… Il faut donc faire preuve d’une grande imagination pour le visualiser, et la féérie atteint des sommets quand il s’agit d’aller le toucher.

Pourtant, si vous vous intéressez aux méthodes naturelles pour gérer votre fertilité, vous avez forcément entendu parler du concept d’autopalpation du col de l’utérus, permettant de savoir si vous approchez ou non de l’ovulation, voire si vous êtes enceinte. 

Le col de l’utérus vous intrigue et vous voulez comprendre comment distinguer s’il est haut, bas, décalé, mou, dur, ouvert, fermé, sec, lubrifié, etc. ?

On vous délivre tous ses secrets !

anatomie de la femme

Le col de l’utérus, c’est où au juste ?

C’est une chose de vouloir le palper, c’en est une autre de savoir où il est et à quoi il sert !

Une sorte de donuts au fond de votre vagin

Le col de l’utérus, appelé “cervix” en anglais, est une sorte de “cou” pour votre utérus, qui relie l’utérus (la tête) et le vagin (le torse). Il a une forme de cylindre de 3 à 5 cm de long et sa partie externe, côté vagin, est gonflée avec un petit orifice au centre, que l’on compare souvent à une fossette. Pour vous donner une image, vu du vagin, il ressemble à un gros donuts bien gonflé !

Donc si on regarde depuis votre vagin (comme le fait un gynéco par exemple), on voit une sorte de couloir, le vagin, et au fond, le col de l’utérus, petite boule “donuts” d’environ 3 cm de diamètre. Au toucher, il ressemble à l’intérieur de votre joue, ferme, doux et assez humide.

Ce n’est toujours pas clair pour vous ? Pour voir des photos de col de l’utérus (attention, ce n’est pas la chose la plus mignonne du monde à première vue, et évitez d’ouvrir ce lien dans votre open space, on vous aura prévenue !), allez jeter un oeil sur ce site ou celui-ci pour voir les évolutions à chaque phase du cycle.

Et si vous comprenez l’anglais, cette vidéo est très sympa à regarder et très claire.

Mais tout cela, ce sont ses caractéristiques générales. La magie du col de l’utérus est qu’il évolue énormément au cours du cycle menstruel, et c’est en cela qu’il est un formidable indice votre fertilité (on y revient !).

donuts col de l'utérus

Le videur qui sélectionne les spermatozoïdes qui rentrent

Mais concrètement, il sert à quoi ce couloir entre le vagin et l’utérus ?

Ce n’est pas juste une transition, le col de l’utérus joue un rôle dans la fertilité puisque c’est lui, sous l’action des hormones, qui sécrète à certaines parties du cycle la fameuse glaire cervicale, qui permettra de maintenir les spermatozoïdes en vie et de les conduire jusqu’à l’ovule. D’ailleurs, c’est dans les cryptes du col de l’utérus (ou dans ses parois si vous préférez) que les spermatozoïdes peuvent être conservés plusieurs jours.

C’est aussi lui qui, s’il est fermé, bloque l’accès à tout intrus (spermatozoïdes mais aussi bactéries) et qui, quand il s’ouvre, déroule le tapis rouge pour qu’une fécondation puisse avoir lieu. 

Et comme la Nature est bien faite, cette ouverture et cette sécrétion de glaire ont lieu juste au moment de l’ovulation, pour que le passage soit bien dégagé et accueillant pendant les 12 à 24h de vie de l’ovule ! En fait, en s’allongeant, en s’ouvrant, en se ramollissant et en s’humidifiant, votre col se rend propice à un rapport sexuel et à une fécondation. Magique non ?


Comment évolue le col de l’utérus au cours du cycle ?

Le col de l’utérus change aux différentes étapes du cycle menstruel de cinq principales façons : 

  • Sa position : plus ou moins haut, c’est-à-dire plus ou moins loin de l’entrée du vagin
  • Son inclinaison : dans le prolongement direct du vagin ou un peu incliné
  • Son ouverture : le centre du donuts est soit presque inexistant, soit légèrement ouvert (on peut alors y passer un ongle – on est loin des 10 cm de l’accouchement, hein !)
  • Sa fermeté : il est parfois très dur, comme si vous touchiez le bout de votre nez, et parfois plus mou, comme votre lèvre
  • Son humidité : liée à la présence, ou non, de glaire cervicale fertile

En gros, il faut retenir que : 

  • En période infertile, le col est bas (donc facilement accessible avec un doigt), fermé, un peu incliné sur un côté, dur et sec
  • En période fertile, vers l’ovulation, le col de l’utérus est haut (plus difficile d’accès), bien droit, ouvert, plus mou et plus humide

Tous ces changements ne sont pas dûs au hasard mais guidés par les hormones ovariennes, oestrogènes et progestérone, qui sont en quelque sorte les chefs d’orchestre de votre col. 

On vous dresse la carte d’identité de votre col de l’utérus aux différentes étapes de votre cycle. 


Le col de l’utérus pendant les règles

Pendant les saignements, que l’on considère comme le début d’un nouveau cycle, le col est bas et dur mais légèrement ouvert, pour laisser s’écouler le sang depuis l’utérus.

col utérus règles

Le col de l’utérus bas pendant la phase pré-ovulatoire

Pendant la période qui sépare la fin des règles et l’ovulation, qui est encore infertile, le col reste bas et dur et en plus, il est fermé, sec et peut être légèrement de côté. Même si on ne peut pas faire de calcul, la durée de chaque cycle étant unique, ce moment correspond à peu près aux jours 5 à 10 de votre cycle qui suivent la fin de vos règles (pour un cycle durant en moyenne 28 jours).

col utérus bas

La col de l’utérus à l’approche de l’ovulation

Quelques jours avant l’ovulation, votre col prépare le terrain ! Sous l’effet des oestrogènes, il commence à sécréter de la glaire cervicale de plus en plus lubrifiée, que vous pouvez facilement observer lorsqu’elle s’écoule (c’est d’ailleurs le meilleur signe de l’entrée dans votre période de fécondité).

Il est donc plus humide au toucher, mais aussi plus haut, plus doux et plus ouvert.

col utérus ovulation

Le col de l’utérus à l’ovulation

Pendant les 12 à 24h de vie de l’ovule, votre col de l’utérus est au climax ! Fabricant une grosse quantité de glaire très très glissante, il est hyper mouillé, très mou (comme votre lèvre),  très haut (il se peut donc que vous ayez des difficultés à aller le toucher), positionné au fond d’une ligne droite depuis votre vagin, mais aussi super ouvert (si vous l’atteignez, vous pouvez y glisser le bout d’un doigt).

Les spermatozoïdes peuvent ainsi facilement atteindre la trompe de Fallope, dans laquelle l’ovule vient d’être libéré. 

Si vous voulez tomber enceinte, c’est LE moment de tout donner (ainsi que les 5 jours qui précèdent, les spermatozoïdes pouvant survivre aussi longtemps dans une glaire fertile). En revanche si vous ne pouvez pas envisager une grossesse, prudence extrême pendant cette période, vous êtes très très fertile.


Le col de l’utérus pendant la phase post-ovulatoire

Une fois l’ovulation passée, le col de l’utérus reprend son aspect de la phase pré-ovulatoire : bas, dur, fermé et plutôt sec. (sauf grossesse bien sûr, on en reparle juste après !).

col utérus bas

Le col de l’utérus avant les règles

Quelques jours avant les règles, vous pouvez percevoir une légère ouverture de votre col ainsi qu’une lubrification, correspondant cette fois à l’arrivée des menstruations. Mais il reste bas et dur. 


Le col de l’utérus en début de grossesse

Si en revanche il reste haut et redevient plus doux (tout en restant fermé), comme pendant l’ovulation, il est fort probable que vous soyez enceinte !

Pour certaines femmes qui connaissent bien leur corps, cela peut d’ailleurs être un indice précoce de grossesse, avant même le retard de règles et le test urinaire (comme le saignement de nidation).

avantages

Col de l’utérus, ovulation et grossesse : comment les 3 sont intimement liés

Vous l’avez compris, connaître les différents états de votre col de l’utérus vous permet de repérer les changements et donc l’approche de l’ovulation : ouverture, remontée dans le vagin, ramollissement et lubrification sont des signes très clairs, vous allez ovuler !

Si vous cherchez à tomber enceinte, son observation est un très bon indice de l’ouverture de votre fenêtre de fertilité (le raisonnement vaut aussi, mais à l’inverse, si vous êtes dans une logique de contraception).

Petite précision toutefois : tout cela ne vaut qu’en l’absence de contraception hormonale, sinon tout est faussé par les hormones de synthèse… Pas de panique donc si vous êtes sous pilule et que vous n’arrivez pas à observer toutes ces nuances, c’est normal.

En fin de cycle, à l’approche de vos prochaines règles, l’état de votre col de l’utérus peut vous indiquer si elles s’apprêtent à arriver ou si au contraire, une grossesse est engagée. 

Bon on vous l’accorde toutefois, ces changements sont subtils et pas forcément évidents à repérer. Il faut vous observer régulièrement pour percevoir les évolutions. Par ailleurs, tout le monde n’est pas à l’aise avec l’idée de palper son col de l’utérus.

Raison pour laquelle il s’agit d’un indice facultatif dans la symptothermie (méthode d’observation de votre fertilité au naturel), et qu’il faut privilégier l’observation de la glaire cervicale et éventuellement la prise de température pour savoir avec plus de certitude quand vous êtes fertile ou non. 

3 indices de fertilité

En revanche, si vous êtes à l’aise avec le toucher de votre col, ou encore si vous avez du mal à observer votre glaire, c’est un formidable outil complémentaire, qui permet de confirmer l’analyse, que ce soit de l’ovulation ou d’un début de grossesse !


Comment examiner votre col de l’utérus ? Notre tuto pas à pas !

Vous êtes convaincue et voulez vous lancer dans l’autopalpation de votre col de l’utérus ? Voici comment réussir au mieux votre exploration en terre inconnue !

  • Procédez à l’examen le soir, après être passé aux toilettes, avec des mains très propres et des ongles courts.
  • Au départ, vous pouvez le faire après une douche ou un bain, vous serez dans les meilleures dispositions.
  • Pour votre position, vous pouvez préférer être debout avec un pied relevé (sur une chaise, la baignoire, etc.) ou accroupie (en squat, sur les toilettes ou par terre) : mais procédez toujours de la même façon pour ressentir les changements.
  • Après vous être bien détendue, insérez un doigt (idéalement l’index ou le majeur) et tâtonnez avec sa pulpe jusqu’à ce que vous touchiez le fameux “donuts”, au fond de votre vagin. 

NB : En principe, vous devez enfoncer à peu près la moitié de votre doigt en période infertile, et presque tout le doigt en période d’ovulation (cela ne vaut bien sûr pas pour tout le monde, chaque doigt et chaque vagin sont uniques !). Avec le temps, vous saurez où vous en êtes en fonction de la profondeur à laquelle vous pouvez insérer votre doigt. Et certaines préfèrent insérer 2 doigts pour bien sentir, à vous de voir !

  • Vous pouvez appuyer un peu sur votre bas-ventre pour faire “descendre” votre utérus et rendre le col plus accessible.
  • Une fois trouvé, notez sa position, sa consistance, son ouverture, son positionnement et son humidité (dans un journal de bord ou sur un appli) : vous avez désormais toutes les cartes en main pour procéder à l’interprétation !

Peut-on voir son propre col de l’utérus ?

Dernière option pour celles qui n’arriveraient pas à visualiser leur col, qui auraient besoin de voir à quoi il ressemble pour pouvoir le toucher correctement, et pour qui les photos disponibles aux liens mentionnés plus haut ne seraient pas suffisantes : vous pouvez tout à fait voir votre col de l’utérus !! Oui oui !

Pour cela, il vous suffit de vous procurer un spéculum (et oui, ce n’est pas réservé aux gynécos, vous pouvez en acheter en pharmacie ou même en ligne si vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de demander cela à votre pharmacien ; )

Ensuite, il ne reste qu’à vous installer confortablement les jambes écartées, d’insérer délicatement le spéculum, de vous installer face à un miroir puis de diriger une lumière vers le miroir pour que ça réfléchisse bien à l’intérieur ! Et là, vous pouvez dire bonjour à votre col !

Col de l’utérus et ovulation : le mot de la fin

Examiner votre col de l’utérus peut être un très bon indicateur de votre fertilité, à condition d’y procéder régulièrement, toujours de la même façon et de ne pas compter que sur lui (combinez toujours cette palpation avec un autre symptome d’ovulation).

Si vous n’êtes pas à l’aise avec cette idée, aucun souci, il y a bien d’autres façons de vous observer pour aborder votre fertilité de façon 100% naturelle (principalement grâce à votre glaire cervicale et à votre température).

Mais si vous êtes motivée pour vous lancer, ne paniquez pas si ce n’est pas clair au début, il faut plusieurs cycles pour bien percevoir les subtilités. Ainsi, une étude a révélé que 60% des femmes qui procèdent à cet examen n’étaient pas totalement sûres de leur analyse, alors qu’en réalité, elles décrivaient les choses de façon très fidèle à la réalité.

Donc faites vous confiance ! Et n’hésitez pas à nous raconter votre expérience en commentaire !

107 réflexions au sujet de “Col de l’utérus”

  1. Bonsoir Laurene .

    Encore merci pour tous vos conseils .

    Quand vous dites haut ou bas , j’ai du mal à comprendre lol
    C’est l’entrée du donuts qui est bas ou haut ? Car là par exemple je suis à dpo 10 .
    Je sent un tube des l’entrée du vagin type bout de nez , mais pour sentir l’orifice donuts je dois chercher bien plus loin dans sur le tube .
    Dsl je suis novice .
    Pourtant en essaie bébé depuis 5 ans 😢

    Merci en tout cas

    Répondre
    • Oui c’est le trou du donuts, qui correspond à l’entrée de l’utérus, qui est plus ou moins haut (et on peut apprécier la hauteur en fonction de la profondeur à laquelle on peut enfoncer son doigt avant de sentir ce trou).
      J’espère que c’est plus clair !! (et j’espère sincèrement que vos essais vont aboutir).

      Répondre
      • Mille mercis Laurene .

        Effectivement je pensais qu’il s’agissait du «  bout du nez » plus bas ou haut .

        J’ai fais un test aujourd’hui est négatif . Je pense que les vilaines vont arriver . Mais en tout cas cela me permets d’apprendre les bonnes observations. Vraiment merci beaucoup à vous .

        Répondre
  2. Bonjour,
    Comment interpréter l’utérus qui fait le yoyo (très drôle me direz vous) mais je n’arrive pas à comprendre : uterus bas et selon mes températures, j’ai ovulé, et la uterus une fois haut et souple, une fois bas et dur, je m’y perds !?!?!?!…

    Répondre
    • Bonsoir Vic,
      L’utérus yoyo, c’est un concept que je ne connais pas mais que je découvre avec grande curiosité !
      Plus sérieusement, ce que vous décrivez me parait plutôt normal : utérus bas pendant la phase pré-ovulatoire, puis il remonte et s’assouplit au moment de l’ovulation, et redescend et se durcit ensuite, pendant la phase post-ovulatoire.
      En fait, il fait une sorte de yoyo naturel pendant le cycle, avec une montée / ouverture au moment de l’ovulation et une position basse et dure avant et après.
      Est-ce que ça vous semble plus clair ? N’hésitez pas sinon, on peut continuer l’investigation !! ; )

      Répondre
      • Bonjour Laurene.
        L’utérus yoyo n’est donc pas très connu zut, ça m’aurait aidé mais comme vous dites, on peut continuer à chercher.
        Je parlait de yoyo car sur une journée, j’obervais une fois haut une fois bas, une fois haut, une fois, j’arrivais pas trop à dire, enfin bref, c’était pas clair. Et ce 3 jours avant ma d’ovulation repérée avec mes températures. Et les jours entourant l’ovu, uterus bas… Étrange n’est ce pas ?!
        Donc selon mes températures, j’ai ovulé alors que mon uterus était très bas et dur, je pensais pas être en période fertile mais selon vos indications concernant la position en début de grossesse, on dirait bien que je vais pas avoir mes règles !!!
        En tout cas, pour voir plusieurs fois cherché des infos sur la position de l’utérus, votre article est vraiment bien et complet !

        Répondre
        • Effectivement cela est original, vous pourrez peut-être en parler avec votre gynéco la prochaine fois que vous le verrez, pour avoir son avis sur la question.
          Et merci pour votre mot sur l’article ! ; )

          Répondre
  3. Juste un petit mot pour vous dire un grand MERCI, c’est exactement les informations que je cherchais! L’article est très clair et ne laisse pas de place au doute pour moi.
    Encore merci!!!!

    Répondre
  4. Bonjour,
    Ce post est super! Merci
    Par contre j’aurai besoin d’une petite précision, suite à l’ovulation, combien de temps le col reste ouvert? Je suppose au moins 1 jours étant donné que l’ovule peut être fécondé jusqu’à 24h… mais est ce possible que ce soit plus longtemps ou moins longtemps? Je cherche à connaître ma date exacte d’ovulation.
    Merci d’avance
    Severine

    Répondre
    • Bonjour Séverine,
      Très bonne question !! ; )
      A ma connaissance et d’après mes recherches, il peut se refermer juste après l’ovulation ou cela peut prendre quelques heures voire quelques jours. Pas de réponse universelle pour toutes les femmes donc, désolée ! : )
      Surtout, à part avec une échographie, il est impossible de connaitre sa date exacte d’ovulation. Que ce soit avec un test urinaire ou avec l’observation des indices de fertilité, on peut définir une zone d’ovulation mais pas le moment précis où l’ovule est expulsé.
      D’où la prudence dans les méthodes d’observation qui consiste à attendre 3 jours après le dernier indice (dernier jour de glaire fertile ou premier jour de température haute) avant d’avoir des rapports non protégés si on chercher à éviter une grossesse.
      J’espère que cette réponse vous aura éclairée !!
      A bientôt

      Répondre
  5. Bonjour .

    Milles merci pour ce post Qui nous aide tant .

    Je me permets de vous poser une question .
    J’ai eu une insémination mercredi 1/07 .
    Je suis donc à j6 de ma dpo et insémination .
    J’ai démarré les ovules de progestérone le lendemain , j’ai donc d’ailleurs bien pu sentir mon col en bout de nez , très dur , et long je pense car je pouvais faire le tour .
    Puis il y a deux jours , j’ai senti qu’il était descendu je pense , mais tjr dur , puis depuis hier soir , je ne sais plus du tout , j’ai l’impression de le sentir mais je ne sais pas si c’est bas ou haut , là seule chose que je peux vous dire c’est que j’ai l’impression qu’il se confond totalement a ma paroie vaginale . C’est à dire que je ne suis casiment pas arrivé à le délimiter et savoir où il est .
    Mais il me semble bas .
    Je vous remercie infiniment de votre réponse .

    Nina .

    Répondre
    • Bonjour Nina,
      Je pense qu’avec les hormones prises pour l’insémination, il peut y avoir des réactions du col différentes de celles observées sur un cycle au naturel, donc très honnêtement, je ne préfère pas me lancer dans une analyse. En revanche, si votre médecin sait l’influence qu’il y a, je serai ravie d’avoir l’info !
      Désolée de ne pas vous aider davantage, j’espère de tout cœur que tout sera positif pour vous !

      Répondre
      • Merci infiniment de votre réponse.

        Mais globalement en règle générale sans «  hormones de synthèse » si le col est mou en fin de cycle et non en forme de bout de nez , cela peut indiquer un début de grossesse ? Et si dur en forme de «  boule » règles qui arrivent ?

        Je vous donnerais volontiers les infos de mon gynécologue en fonction de l’issue de ce cycle .

        Merci beaucoup 🙏🏼

        Répondre
        • Yes c’est exactement ça ! Lorsqu’il ressemble plus à un col de période d’ovulation, cela peut être un signe de début de grossesse !
          Et merci d’avance pour le retour du gynéco (je croise les doigts pour vous).

          Répondre
      • Bonjour, merci pour votre article, pour ma 2 ème qui a 3 ans j ai pratiqué l auto examen du col, je suis tombé enceinte au 1er cycle, la je commence les essais pour bb3, retrait du sterilet le 19 juin, regles le 21 et j ai senti et  » observé  » l ovulation il y a 7 jours, depuis, des le lendemain legeres douleurs légères dans le bas du ventre, et grosses pertes de glaires filantes élastiques. Depuis aujourd hui, col Bas ou haut je ne sais pas trop (à 3cm de l entrée du vagin) mou humide (glaires) et je peux y insérer le bout de l index donc plutôt ouvert j ai l impression mais j ai lu que les femmes qui ont déjà accouché peuvent avoir le col constamment ouvert… Test ovu samedi dernier négatif (je voulais être sûre de ne ps être en période d ovulation) et aujourd’hui pareil. Un peu perdue, qu en pensez vous ? Merci beaucoup

        Répondre
        • Bonjour Céline,
          Le stérilet retiré était au cuivre ou hormonal ? S’il était aux hormones, le cycle peut mettre un peu de temps à retrouver son rythme naturel, donc les premières observations ne sont pas très nettes. En revanche s’il était au cuivre, votre cycle n’a pas été altéré donc tout est bien observable !
          Quand vous dites que vous avez observé l’ovulation, c’était uniquement grâce au col ? (qui doit être haut, c’est-à-dire qu’on peut y insérer un doigt presqu’entier, ce qui est plus que 3 cm à mon avis + ouvert + humide + mou). Le mieux est de faire un double contrôle, en utilisant en plus soit la glaire cervicale, soit la température.
          Et donc pour répondre à votre question, d’après ce que je comprends de vos observations, c’est autour du jour où vous avez vu de grosses pertes de glaires filantes élastiques qu’a dû se produire l’ovulation (c’est selon moi l’indice le plus facile à observer). Si ensuite votre col n’est pas redescendu, ne s’est pas refermé ni endurci, cela peut être un signe de début de grossesse.
          Et après une grossesse, le col de l’utérus met 4 à 6 semaines à retrouver son aspect. En principe il redevient comme avant mais j’ai aussi entendu que pour certaines femmes, il ne redevenait pas aussi étroit (en revanche je n’ai pas trouvé de preuves scientifiques…).
          J’espère avoir répondu à votre question !

          Répondre
          • Merci pour votre réponse, le sterilet était un Mirena, ovulation remarquée grâce au col et à la glaire, glaire qui persiste depuis. Col actuellement à environ 3 cm mou humide ouvert. Merci

        • Bonjour,
          Pour ma part j’ai déjà eu 3 enfants et mon col et bel et bien fermé après l’ovulation jusqu’à l’arrivé des règles…
          Severine

          Répondre
  6. Merci pour cet article bien détaillé.
    Néanmoins j’ai quelques préoccupations. Voilà je suis en essai bb depuis 5mois. En février j’ai eu les vilaines le 29, durée 5jrs. En mars rien. En Avril le 3, mai le 29 et en juin le 24. J’ai donc du mal à me situer. Aujourd’hui j’ai eu un RSNP, j’ai observé de la glaire filante. Est-ce possible que cela entraîne une grossesse ? Merci de me répondre.

    Répondre
    • Bonjour Lili,
      Vous semblez avoir des cycles irréguliers, ce qui n’est pas un problème du tout mais qui peut compliquer les essais bébé si on ne sait pas repérer son ovulation (on ne peut clairement pas l’anticiper !).
      Observer sa glaire (et prendre sa température aussi !) est le bon moyen pour optimiser ses chances, vous avez donc tout bon !
      Un rapport non protégé lorsqu’on observe de la glaire filante peut effectivement conduire à une grossesse (sauf souci mécanique bien sûr, mais cela est un autre sujet), puisque c’est une période où le corps est très fertile .
      Je vous souhaite que ce soit le cas ! : )

      Répondre
  7. Bonjour. Alors moi je n’ai pas encore ovulé mon col s’est retrouvé haut le 29 juin jusqu’à aujourd’hui et hier je l’ai senti mou et je pouvais passer mon ongle et presque un doigt et aujourd’hui il paraît encore plus mou que hier et ma température à légèrement augmenter le 2 juillet elle était à 36,43 hier à 36,62 et aujourd’hui 36,68 mon test d’ovulation à été positif vendredi à 2h du matin et négatif vers 16h vendredi aussi. Vous pensez que j’ai déjà ovulé et si oui quand ? Ou je vais ovulé. Et combien de jour le col reste mou pendant l’ovulation ?

    Répondre
    • Bonjour Valérie,
      Alors je comprends de ce que vous dites que :
      – votre col a commencé à s’ouvrir le 29 mai et a été très haut, ouvert et mou le 4 juin (et pour répondre à votre question, oui c’est pendant l’ovulation qu’il est le plus mou !)
      – votre température est montée de 0,20°C entre le 2 et le 3 juillet (normalement il faut un décalage d’au moins 0,3°C et plusieurs températures qui restent hautes ensuite)
      – le test de grossesse (qui pour info repère l’hormone LH qui fait un pic entre 16 et 36h avant l’ovulation) était positif le 3 puis négatif le 4
      Il apparait donc très probable que vous avez ovulé autour du 3-4 juillet (mais je n’ai aucune capacité divinatoire ; ), ce n’est que de la supposition au vu de ce que vous me dites !)
      A très bientôt !

      Répondre
  8. Bonjour,

    merci pour toutes ces explications !

    J’ai commencé l’observation de mon col mais j’ai parfois l’impression de m’imaginer certaines choses..

    Actuellement à 11 dpo, j’ai remarqué que mon col est haut (index entier). Cependant, je voulais savoir j’arrive à sentir le col avec parfois difficulté et je sens une fente où je pourrais insérer un ongle sans pour autant y insérer un doigt complet. De plus, mon doigt ressort toujours humide.

    Concernant le col, je le trouve doux mais quand même un peu dur et j’ai du mal à comparer avec le bout du nez et la lèvre.. Il faut plus se concentrer sur le bout rond « donuts » ou il faut prendre en compte les contours également ?

    Merci d’avance pour votre retour !

    Répondre
    • Bonjour Ophélie,
      Votre message m’a fait sourire car j’ai toujours galéré aussi avec cette histoire de bout de nez vs lèvre ! Ce n’est vraiment pas évident il faut l’avouer ; )
      Mais plus on pratique, plus on ressent la différence.
      Je pense qu’il faut se concentrer sur les caractéristiques avec lesquelles on est le plus à l’aise et pour lesquelles on sent vraiment une évolution aux différentes phases du cycle. Personnellement c’est la hauteur et l’humidité, et j’ai l’impression que c’est assez similaire pour vous aussi.
      Pour répondre à votre question, c’est vraiment le centre du donuts qui évolue (n’hésitez pas à regarder les photos des liens que j’ai indiqué dans l’article, on voit vraiment bien comment il passe d’une petite fente à un trou bien ouvert).
      Mais encore une fois, chaque femme et chaque col sont uniques donc il faut se concentrer sur son propre ressenti !
      J’espère que c’est un peu plus clair, en tout cas ça le deviendra forcément avec la pratique ; )

      Répondre
      • Merci beaucoup pour votre réponse ! 🙂

        Je vais aller voir plus en détail les photos et continuer d’observer.. et puis patienter jusqu’au retour des menstruations dans 4 jours si ce n’est pas pour ce cycle-ci

        bonne journée à vous

        Répondre
        • Bonjour,

          Je viens vous donner des nouvelles ! Alors mon col est toujours hyper haut et encore plus mou que d’habitude et pourtant je suis bien réglée…. j’ai pris ma température en pensant avoir une baisse suite à mes règles d’hier et je suis toujours à 37 donc je ne comprends pas trop..

          Le toucher de col peut ne pas fonctionner en fonction des personnes ?

          Merci

          Répondre
          • Bonjour Laurène,

            Oui ces saignements sont arrivés le jour prévu des règles et ils sont bien rouge vif. Aujourd’hui température à 36,8, col toujours très haut (doigt entier et obligée de forcer pour faire descendre un peu mon col) mais il se durcit par rapport à hier matin.
            Le mois dernier ma température avait chuté d’un coup le jour des règles donc la je ne comprends pas pourquoi c’est aussi long à descendre..

            Est-il possible que mon col reste haut tout le long du cycle ?

            Merci et bonne journée

          • En principe la température retombe avant les règles (on dit d’ailleurs qu’un plateau de températures hautes de plus de 18 jours est un signe de grossesse). S’agissant du col, il reste bas et dur pendant la phase post-ovulatoire puis les règles et la phase pré-ovulatoire, ce n’est qu’au moment de l’ovulation qu’il change franchement (juste avant les règles il peut légèrement s’ouvrir et s’humidifier pour laisser s’écouler le sang mais ce n’est pas autant que lors de l’ovulation).
            Il y a des cas d’utérus rétroversé mais je ne suis pas sûre que cela ait un impact sur la hauteur du col : il faudrait checker avec votre médecin, c’est plus sûr !

  9. Bonjour,

    Je reviens vers vous pour vous tenir informé, hier 13dpo et test négatif ☹️.
    Cela m’a donné un coup au moral.
    Je suis sûr de ma date d’ovulation car je suis sous stimulation.
    Comme je suis aussi sous progestérone je n’aurais pas mes règles avant dimanche.
    Car je les ai 3 jours après l’arrêt.
    Donc peut être est ce pour cela que mon col est tjs haut j’arrive quasiment plus a l’atteindre.
    Qu’en pensez vous ?
    Je ne sais pas si je peux prendre en compte mes glaires cervicale au vu des ovules de progestérone.
    Elle sont quasi inexistante sauf du blanc (résidu de l’ovule ?)
    Et parfois je sent que cela coule liquide comme de l’eau (pas comme du blanc d’oeuf) j’avais eu cela les 2 derniers cycle.

    Répondre
    • Bonsoir !
      Je ne suis pas une spécialiste des traitements stimulants l’ovulation, mais j’imagine qu’avec la prise d’hormones, les indices de fertilité (glaire comme col) sont perturbés. C’est peut-être la raison de ces confusions ? Je vous conseille d’en parler avec votre médecin, ce sera plus sûr.
      Et je vous envoie plein de bonnes ondes !!

      Répondre
  10. Bonsoir,

    J’ai fais une fausse couche au mois de mai, depuis j’ai eu mes règles. J’ai fais un test d’ovulation ce matin qui était positif mais mon col est bien dur et sur le côté…..tout à l’opposé de ce qui devrait être!!! Du coup, je suis un peu perdue!!! Est-ce que je suis bien dans ma période d’ovulation ou alors mes hormones me jouent des tours :)???

    Répondre
    • Bonsoir Anaïs,
      Alors déjà, le test d’ovulation mesure le taux de LH, une hormone qui monte environ 36h avant l’ovulation. C’est peut-être la raison, il se peut qu’il ait détecté l’arrivée de l’ovulation mais pas l’ovulation elle-même, donc je vous conseille de continuer à palper votre col demain et après demain ! Il se peut que vous détectiez le changement : )
      Et sinon aviez-vous l’habitude de le toucher jusqu’à présent ? Peut-être que vous n’êtes juste pas encore bien à l’aise avec le ressenti ?
      Enfin, avez-vous observé de la glaire cervicale ces derniers jours ? C’est un signe plus facile à déceler que le col pour savoir que l’on ovule. Idem pour la température, une montée de température permet de confirmer l’ovulation (la température monte le lendemain de l’ovulation). Si besoin vous avez pas mal de ressources sur tous ces sujets sur le site ; )
      Et tenez moi au courant !!

      Répondre
  11. Bonjour, je voudrais savoir quelle forme a le col (son centre) quand il est fermé? Comme une fente qui a la forme d’un bout d’ongle ou forme courbée comme le bout d’un doigt? Je m’y perd un peu.

    Répondre
    • Bonjour Sarah,
      Question géniale, merci !! Je dirais plutôt une fente. Le plus simple est de regarder des photos, il y en a au lien que j’ai mis dans l’article (https://www.beautifulcervix.com/cervix-photo-galleries/) et aussi, pour voir la différence entre chaque phase du cycle, à ce lien (https://www.womenshealthmag.com/health/a19977125/cervix-pictures/), que je vais d’ailleurs ajouter à mon article car il est vraiment top !
      J’espère que cela vous aidera !

      Répondre
        • Top ! Petit conseil : vérifiez avant qu’il n’y a personne au dessus de votre épaule quand vous ouvrez les liens !! ; )

          Répondre
      • Bonsoir 🙂 je suis en fiv, j’ai eu un transfert D’embryon et Le lendemain le col est devenu dur et bas puis il est devenu mou et haut le jour d’après et depuis je ne touche pas le bout et c’est ressemblant avec la texture de la joue. Est ce possible que ce soit le signe d’une grossesse ? Je précise que je suis sous progestérone. Merci d’avance

        Répondre
        • Bonjour,
          C’est possible mais peut-être un peu tôt pour analyser, il faudrait voir s’il reste comme cela toute la 2nde partie du cycle.
          Vous me direz ?!

          Répondre
          • Oui bien sûr avec plaisir
            Cela peut devenir dur et bas après le transfert et ensuite remonter ?
            Peut être est ce l’effet de la progestérone aussi
            Pouvez vous changer mon nom en Poupette svp?
            Un grand merci pour vos conseils en tout cas 🙂

          • Modif faite ; )
            Et j’imagine que oui, le col peut se remettre en mode phase lutéale avant de réaliser que le transfert a pris ? (mais honnêtement je ne suis pas une pro de ce sujet donc je ne veux pas dire de bêtise…).

  12. Bonjour, très bon article.
    Je cherchais justement un article comme celui-ci car je me pose quelques questions. Mes règles ne sont pas régulières, c’est à dire je peux avoir des cycles de 28 comme des cycles de 32 jours max. La ca fait 48j que j’ai eu mes dernières règles (14 Mai) et toujours rien. Mon col était bas et ouvert (assez pour introduire de bout du doigt) mercredi dernier (bizarre!) et aujourd’hui il est haut est fermé. Test de grossesse fait et négatif. Vous en pensez quoi? Merci

    Répondre
    • Bonjour Mimi,
      Le plus fiable est bien sûr le test de grossesse, à condition de bien le faire 14 jours après l’ovulation (avant, ce n’est pas détectable). A priori cette piste est écarté mais vous pouvez en refaire un pour vous en assurer.
      Vous êtes peut-être dans un cycle plus long que d’habitude (cela est arrivé à beaucoup de femmes d’avoir un cycle perturbé dans cette période de confinement) et peut être que mercredi dernier, vous n’en étiez qu’à l’ovulation (d’où le col ouvert) et que vous êtes désormais dans votre phase post-ovulatoire (donc col fermé).
      Observez-vous vos autres signes de fertilité (glaire cervicale et température) ? Ils pourraient vous permettre de confirmer cette analyse et de savoir au jour le jour dans quelle phase vous êtes, quand vous ovulez et quand vos règles doivent arriver (11 à 16 jours après).
      Je reste à votre dispo pour poursuivre la discussion, j’espère que cela vous aura déjà éclairé !
      A bientôt.

      Répondre
  13. Bonjour Laurène,
    Merci pour votre article. Il est super.
    Je suis aujourd’hui à dpo10, mon col est haut, rond et glaires gluantes blanches beiges… Qu’en pensez vous ?
    De plus, ma température est à 36, 9 ce matin alors qu’hier elle était à 37 degrés..
    Je ne sais pas trop quoi penser même si je ne perds pas espoir tant que les règles ne sont pas là…
    Merci. Bonne journée

    Répondre
    • Bonjour Camille,
      Pour le col, il ne ressemble pas trop à un col de phase post ovulatoire sans grossesse, mais vous seule pouvez ressentir la différence par rapport aux cycles précédents.
      Et s’agissant de la température, elle semble plutôt dans un pallier haut (mais là aussi, cela dépend de vous, si vous avez habituellement une température plutôt autour de 36,6°C ou plus haute). La baisse de 0,1°C n’est pas significative. Pendant la phase post ovulatoire, qu’il y ait grossesse ou non, la température est assez stable mais peut varier de 0,1°C, donc rien d’anormal !
      J’espère sincèrement que vous aurez la bonne nouvelle que vous attendez, n’hésitez pas à me dire !!

      Répondre
  14. Bonjour,
    Merci pour cette article ils très bien fait.

    J’ai une petite question hier soir j’ai touché mon col il semble haut j’ai eu un peu de mal a l’atteindre, mou et j’ai eu du mal a le délimiter.

    Une fois j’avais essayé et il était bas je l’ai senti très rapidement et avec la forme d’une boule.

    Je suis actuellement a en phase lutéale et je suis sensé avoir mes regle le 2 juillet.

    Merci d’avance

    Répondre
    • Bonjour !
      Merci pour ce gentil message ! J’imagine que la question sous-jacente est de savoir si cela peut être le signe d’un début de grossesse ? ; )
      Comme expliqué dans l’article, pendant la phase lutéale, le col redescend en principe et se referme, sauf en cas de grossesse. Si c’est ce que vous ressentez, c’est peut-être un signe oui ! Mais seul un test de grossesse pourra le confirmer !
      A très bientôt

      Répondre
      • Merci de votre réponse

        Oui effectivement C’était une question implicite.
        Je n’ai pas fait attention que je n’avais pas formule de question 🙃.

        J’ai réessayé, il a l’air fermé,je dois mettre tout le majeur pour l atteindre, il a l’air court.
        Mais peut être redescendra t’il pour les règles ?
        Donc il est haut court et tout mou.
        Je suis a 8dpo donc il lui reste 6 jours.

        Je verrais bien de toute façon a un moment où a un autre.

        Répondre
  15. Bonjour ce mois ci jai ovulé avec 3 jour d’avance, mes dernier date de regle etait le 23mai dc ovu pour le 6juin mais j’ai ovuler le 3juin jatend les vilaine normalement pour aujourd’hui, mais rien du tout, je suis complètement perdu, parfois mal au sein parfoi non et de moin en moin mais je suis tres tres a fleur de peau pour un rien du tout… Mon col au toucher et haut a peine si je le touche.. Je ne sais plus quoi pensé grossesse ou pas j’attends de prendre ma température demin matin..

    Répondre
    • Bonjour Miah,
      Avec la période inédite que l’on vient de vivre, énormément de femmes ont des cycles perturbés, ce n’est donc pas très alarmant ! Vous nous direz ?!

      Répondre
      • Bonjours, mes dernière règles étais le 20 mai donc j’ai quand même un retard de règles mais je ne sais pas quoi en penser, mon col est haut et je dirais légèrement ouvert ,humide et dure je n’arrive pas bien à savoir ce que cela peut représenté ce qui me stresse…

        Répondre
        • Bonjour Lou,
          Un col haut et ouvert avant les règles peut être un signe de début de grossesse mais si on n’a pas l’habitude de le palper, ce n’est pas forcément évident de bien l’analyser, d’autant plus si vous êtes stressée… Je vous conseille de faire un test de grossesse pour en avoir le coeur net !
          Et tenez moi au courant si vous voulez !!

          Répondre
  16. Merci pour cet article très complet. Je suis en essai bébé depuis 5 mois, je suis de très prêt l’évolution de mon col mais sans trop savoir la signification (beaucoup d’articles contradictoires ou non complets!!) Grâce a cet article, j’ai maintenant toutes les cartes en main!!!!

    Répondre
    • Super, merci beaucoup pour ce retour Anais !! Et j’espère de tout cœur que les essais vont aboutir ! 🤗

      Répondre
  17. Merci beaucoup pour votre réponse ! J’ai fais un test ce matin 10ui négatif, mais je pense que DPO9 c’était très certainement trop tôt pour tester, même avec un test précoce. Je compte refaire un test lundi prochain, je vous tiendrez au courant du résultat, promis !

    Répondre
  18. Bonjour ! Déjà merci infiniment pour cet article ! Ça faisais longtemps que je cherchais de bonnes informations détaillées sur ce sujet ! Mais je me pose tout de même certaines questions !

    Je dois avoir mes règles dans 6 jours exactement. Je suis donc à 9DPO. Lorsque je touche mon col, voilà ce que je ressens :

    -Légèrement entrouvert
    -Légèrement humide (quelques pertes blanc d’œuf)
    -Mou comme une lèvre en passant le doigt dessus, mais si j’appuie légèrement pour « tâter » on sent que c’est quand même légèrement dur comme un bout de nez
    -Atteignable en rentrant le doigt entièrement

    Du coup honnêtement je n’arrive pas trop à comprendre où j’en suis et ce qu’il se passe là dedans ^^’

    Répondre
    • Bonjour Maeva,
      Merci beaucoup pour votre message !
      Votre col ne semble pas trop ressembler à un col en post-ovulatoire sans grossesse (plutôt fermé, sec, dur et bas) et il a plutôt l’air haut (doigt entier), humide, ouvert et mou (la différence entre le bout de nez et la lèvre n’est pas hyper évidente et peut prêter à confusion).
      Mais bon, vous seule pouvez ressentir ces différents paramètres, il faut donc vous faire confiance (et attendre quelques jours pour faire un test de grossesse !). Vous me direz ?!
      A bientôt !

      Répondre
      • Je vous donne comme promis des nouvelles en ce qui me concerne, mes tests sont tous négatifs, je suis à DPO12 ou 13, j’ai plus qu’à attendre sagement mes règles. Mon col me parait toujours haut, mais un peu plus ouvert que la dernière fois. J’entame bientôt mon 51e cycle

        Répondre
        • Je suis navrée Maeva (même si avant 14 jours, les tests sont souvent négatifs, ca a été mon cas pour ma fille : négatif le 12ème hour et positif le 14eme). Je vous envoie mes pensées les plus douces en tout cas !

          Répondre
  19. Bonjour,
    J-1 avant mes règles (cycles un peu irrégulier) j’en suis à j31.. j’ai du mal à savoir où et comment est mon col.
    Un moment je vais pouvoir le sentir très haut et quelques minutes après il est à la moitié.. col doux et humide. Est ce possible que je sois enceinte ?

    Répondre
    • Bonjour Alba,
      Pour être en mesure de ressentir les évolutions de son col, il faut avoir l’habitude de le palper, pour avoir un référentiel en termes de hauteur, consistance, etc.
      Vous seule peut donc savoir comment il est, difficile pour moi de prédire quoi que ce soit ; )
      S’il est haut, cela peut être un signe de grossesse en tout cas. Vous en saurez plus demain et si jamais ce n’est pas pour ce cycle, je vous conseille de bien l’observer tous les jours à partir de maintenant pour bien ressentir les changements lors du prochain cycle.
      J’espère que tout ira dans votre sens en tout cas !!

      Répondre
  20. Bonjour, super article merci de rendre enfin cette partie de notre anatomie un peu moins… floupour nous.
    Je suis à j-2 avant mes régles. Col tres haut. Je n’arrive que faiblement à le toucher et je n’arrive pas à sentir s’il est ouvert ou fermé 😕 par contre il est
    Bon après c’est peut être le manque d’habitude aussi.
    J’ai peur de faire un test et de le voir négatif… On va suivre l’évolution et en absence de règles mercredi, je ferais un test vendredi.
    Merci encore

    Répondre
    • Bonjour,
      Merci pour votre message, j’attends des news (que j’espère positives) alors !! A bientôt !

      Répondre
  21. Merci pour ton article . Si jai bien compris mon col est fort faut et un peu mou comme le bout de mon nez. Le test est prévu dans les prochains jours. Croisons les doigts ou le col !😉

    Répondre
    • Ahaha croisons le col, je suis en train d’imaginer la scène et je pense que je fais une tête bizarre !!!
      Mais je le croise pour toi alors ! ; )

      Répondre
  22. Bonjour !
    Merci beaucoup pour cet article détaillé et précis sur le col ! Depuis le temps que j essaie de comprendre 😅
    J ai une question, qu’en est-il après l accouchement tant qu on n a pas eu de retour de couche ? Il reste tout le temps bas et fermé ?
    Est-il vraiment possible d’ovuler mais pas d’avoir de règle ? Si c’est le cas ça veut aussi dire qu’il ne peut y avoir grossesse si il n y a pas de paroi ou s accrocher ?
    Après plus de 18 mois sans rdc, je désespère un peu, mais mise à part patienter je peux pas faire grand chose ?

    Répondre
    • Bonjour Rose,
      Merci beaucoup pour ce message !
      Alors concernant le col après accouchement, je dois avouer que je ne suis pas une experte et que votre sage-femme devrait mieux savoir vous renseigner. Mais à ma connaissance, il se rétrécit dans les semaines qui suivent l’accouchement et j’imagine que sa position est liée à l’imprégnation hormonale, donc tant qu’on n’a pas eu de retour de couche, il reste assez similaire au début de grossesse. Mais je vais me renseigner plus en détail !!
      Concernant l’ovulation avant le retour des règles, par définition elle intervient avant puisque les règles sont le résultat d’une absence de fécondation lors de l’ovulation qui a eu lieu 2 semaines plut tôt environ. C’est donc tout le « risque » du retour de couche, car les femmes attendent souvent leurs premières règles pour se considérer à nouveau fertiles, oubliant qu’en fait, la fertilité est revenue 14 jours avant, lors de l’ovulation ! D’où l’intérêt de bien s’observer pour détecter la reprise de fertilité avant l’arrivée des règles ; )
      Et si, il y a bien une paroi où s’accrocher, elle est justement constituée sous l’effet des oestrogènes et de la progestérone lors du cycle précédent les premières règles, et elle se détache en l’absence de fécondation 14 jours après l’ovulation. Mais elle est bien là avant les règles !
      J’espère que c’est un peu plus clair, n’hésitez pas si vous avez d’autres questions ! Et pour l’absence de retour de couches après 18 mois, il peut être intéressant d’en parler avec votre sage-femme ou votre gynéco pour faire un point plus global.
      A bientôt !

      Répondre
      • Merci pour votre réponse.
        Pour mes premiers j avais déjà eu un rdc « tard » à leur 16.5 mois.
        J essaie d observer mais j avoue que la j’observe surtout le feneantisme de mon corps…
        Enfin j étais convaincue d avoir ovulé à un moment donné: perte, grosse douleur à l’ovaire mais de toute évidence non car ça fait bientôt 2mois et tjs pas de règle 😅
        J espère que ça bougera bientôt car ça me pèse d être dans cette situation…

        Répondre
        • Il est aussi possible d’avoir des poussées hormonales lorsque le corps « essaie » de retrouver des cycles, mais qui n’aboutissent pas sur une ovulation réussie, d’où les signes qui font penser à l’ovulation. Mais pas de stress, tout reviendra certainement à la normale bientôt, je comprends vos questionnements mais c’est très probablement votre mode de fonctionnement ! ; )
          A bientôt !

          Répondre
    • Bonsoir Lucille,
      Difficile pour moi de faire des prédictions mais c’est effectivement un signe ! Vous me direz ? Je croise les doigts en tout cas !

      Répondre
  23. Waoh merci beaucoup enfin j’arrive à comprendre. Je suivrai à la lettre les indications pour que mon désire de grossesse se réalise. Merci 😘

    Répondre
  24. Ce ne sera pas pour cette fois non plus. Mon col est toujours haut, un peu mou par rapport à d habitude et entrouvert mais j ai bien mes règles.
    Si mon corps commence à me faire des petites blagues je ne suis pas rendue 🙂

    Répondre
    • J’en suis désolée Aurore, il ne faut toutefois pas penser que votre corps vous joue des tours, tout cela est très subtil et difficile à ressentir. Profitez en maintenant pour continuer l’auto palpation et être plus à l’aise la prochaine fois !
      Je vous envoie toutes mes bonnes ondes; )

      Répondre
  25. Bonjour
    Merci pour cet article très bien écrit, si j avais eu ça quand j ai commencé à examiner mon col cela m aurait facilité la vie. Je suis tombée sur votre site en cherchant comment devait être mon col si grossesse et pas règles parce que aujourd’hui à dpo10 j ai un col très haut mou et légèrement entrouvert. Habituellement il est plus bas et bien dur. j espère ne pas me faire de faux espoir parce que jai aussi des signes de regles (douleurs lombaires).
    De toute façon je n ai pas très longtemps à attendre j ai mes règles demain normalement.

    Répondre
  26. Bonjour
    J’ai trouver votre article très intéressant sa fait des années que je chercher ce genre d’article que je trouver en vain et la je suis assez satisfaite par contre j’aimerai savoir
    Quand est ce que le col doit remonter pour une éventuelle grossesse?
    Merci par avance

    Répondre
    • Bonsoir, merci infiniment pour votre message !!
      En fait, le col monte au moment de l’ovulation, et ensuite il y a 2 options :
      – soit il n’y a pas de fécondation et donc pas grossesse : dans ce cas, le col redescend une fois l’ovulation passée, raison pour laquelle il est bas et facilement accessible pendant la phase post-ovulatoire.
      – soit il y a une fécondation et donc une grossesse qui démarre : dans ce cas, le col ne redescend tout simplement pas, il reste haut comme pendant l’ovulation.
      A condition de très bien se connaitre, on peut donc assez rapidement détecter une grossesse puisqu’on constate que le col reste haut entre l’ovulation et la date présumée des règles, au lien de redescendre.
      Toutefois, ce n’est pas une science exacte et la position du col peut ne pas suivre cette logique et induire en erreur (dans un sens comme dans l’autre !).
      J’espère que c’est plus clair.
      A bientôt !

      Répondre
      • Mon col et descendu après mon ovulation donc moi je penser que j’ai bien ovuler et la il est haut il est fermer et dure je suis à 10jour de mes régle je le c’est car j’ai du mal a le toucher du coup je doit en pencer quoi

        Répondre
        • Un col qui remonte peut être un signe de début de grossesse, il faut attendre encore pour faire un test et confirmer cela ou non. Mais je peux difficilement vous en dire plus malheureusement ! ; )
          Vous me tiendrez au courant ?!

          Répondre
          • Bonjour
            Je suis nouvelle sur ce forum.
            Moi j’ai fait une hyperstimulation et je suis dans lattentr de mes règles qui devrait arriver vendredi..
            Mon gineco ma dit d’attendre lundi si j’ai pas mes règles d’aller faire la prise de sang

          • Bonjour Angélique,
            Ce n’est pas vraiment un forum mais welcome !! ; )
            J’espère que tout va se dérouler comme vous l’espérez à la suite de cette hyperstimulation. N’hésitez pas à me tenir au courant !
            A bientôt !

  27. Un grand merci pour cet article ! 🙂 Je rejoins les autres commentaires, je trouve très difficile de trouver des informations simples, claires et complètes sur l’évolution du col de l’utérus au cours du cycle, et votre article m’a bien aidée ! Merci également pour le lien avec les photos qui m’a permis de confirmer que ce que je sentais était bien mon col ! Juste une petite question svp pour être certaine de bien comprendre.
    Dans la partie « tuto pas à pas », il est écrit  » En principe, vous devez enfoncer à peu près la moitié de votre doigt en période d’ovulation, et presque tout le doigt en période infertile ». J’avais compris que le col était haut en période d’ovulation et donc plus difficilement accessible, est-ce bien cela ?

    Répondre
    • Merci Bérengère, votre message me fait très plaisir ! Et surtout, il m’a permis d’identifier une (grave) coquille !!! Effectivement c’est l’inverse ! Donc merci beaucoup : )

      Répondre
  28. Mais de rien 🙂 c’est si difficile de trouver des informations précises sur ce sujet.. souvent on parle de la glaire mais peu de l’évolution du col tout au long du cycle. C’est déjà pas facile à interpréter mais alors quand on doit décortiquer entre plusieurs informations et qui ne sont pas toutes en accord les unes avec les autres çà devient un vrai casse tête 😰 et d’ailleurs depuis j’ai mis ton site dans mes favoris. Il est agréable à regarder avec un graphisme très chouette et bien expliqué 🙂
    Et sinon je n’ai pas pu résister ce matin, j’ai fait un test qui est négatif 😔 Je suis à 11 dpo je pense, donc il est peut être trop tôt ou alors je ne suis pas enceinte.. mais peut être que tu vas pouvoir m’éclairer parce que mon col est bien remonté, mou, vers l’arrière et bien fermé mais très court.. je n’ai pas trouvé d’information concernant la longueur du col.. si tu as l’info je suis preneuse.. je sais qu’il me suffit de patienter mais j’avoue que l’attente est insoutenable la ! Bonne journée à toi

    Répondre
    • Alors c’est très subtil et surtout seule toi qui connais bien ton corps peut ressentir les évolutions. En revanche, je ne suis pas sûre de bien comprendre : tu dis qu’il est bien remonté mais très court : qu’entends-tu par là ? Pour moi quand il est remonté, cela signifie qu’il n’est pas court. Mais on n’utilise peut-être pas les mêmes images !
      Et pour le timing, 11 jours dpo c’est en effet tôt (pour ma fille par exemple, j’ai fait un premier test négatif à 11 jours et 2 jours après il était positif – tout est donc possible, même s’il faut toujours garder la tête froide et, effectivement, patienter !! (c’est dur je sais !!!!!).
      Je t’envoie toutes mes bonnes ondes ; )

      Répondre
      • Merci de prendre le temps de me répondre 🙂 oh oui cette attente est longue.
        Oui c’est sûr chaque corps est différent et je commence à avoir un peu d’expérience en examen du col pour savoir où j’en suis dans mon cycle (notamment l’ovulation) mais pour la fin du cycle je suis un peu perdue..
        j’ai subit une IMG en novembre dernier et GEU début mars alors entre les hormones, les retours de couches et tout j’ai du mal des fois.
        j’ai remarqué que tout au long du cycle le col descend, remonte, s’allonge et se raccourcit. Et là il est plutôt raccourcit.. et fermé, haut et mou..
        Mais bon le mieux c’est un peu de patience et un test fait au bon moment 😄
        Merci encore pour ton temps et tes conseils
        Et merci pour les bonnes ondes, l’espoir est toujours là !!

        Répondre
      • J’ai fait un 2e test ce matin avec un joli ++++ comme toi avec ta fille
        Le diagnostic était bon 🙂

        Répondre
        • Oh la la félicitations !! Je te souhaite que cette grossesse se déroule à merveille ! <3

          Répondre
    • Bonjour
      Moi j’ai suis en retard de 1 semaine de mes règles
      J’ai fait un test samedi et négatif
      Esque cela peut être un signe de début de grossesse ? Merci dans l’attente d’une réponse

      Répondre
      • Bonjour, seul le test (ou la prise de sang) peut confirmer une grossesse, il a peut être été fait trop tôt ? Ou alors c’est juste que votre cycle est rallongé ce mois (cela arrive à beaucoup de femmes en cette période perturbée avec le confinement). Vous me direz ?!

        Répondre
  29. Enfin un article précis pour expliquer le col de l’utérus tout au long du cycle !!! J’ai fait tellement de recherches sur différents sites pour comprendre comment ça fonctionne là dedans.. a croire que ce qui se passe dans notre vagin est tabou ^^ merci bcp !
    J’attend avec impatience maintenant de pouvoir faire mon test de grossesse pour confirmer ou non mon diagnostique

    Répondre
    • Oh merci Elodie, ça me va droit au coeur !!! Effectivement, il n’est pas toujours facile de trouver des infos fiables sur ces sujets très intimes, ravie d’avoir pu t’aider du coup. Et surtout, je croise tous mes doigts pour toi alors, n’hésite pas à me donner des news !

      Répondre
      • Merci pour l’article cest très bien expliqué! J’ai tout de même une petite question, ça fait déjà quelques mois qu’on essait pour un bébé et je me demandais si c’était possible qu’au moment de l’ovulation mon col ne soit pas complètement ouvert (de manière à y rentrer un doigt)? Je le sens légèrement entrouvert présentement et je suis supposée être proche de mon ovulation. J’ai palpé depuis mes dernières règles et je vois l’évolution. Il est mou, humide et haut mais impossible d’y rentrer un doigt. Merci!!

        Répondre
        • Bonjour Lorraine,
          Le doigt c’est assez subjectif comme je le dis dans l’article, il ne faut donc pas trop se focaliser dessus.
          Est-ce que vous observez bien de la glaire cervicale très glissante au moment de l’ovulation et une montée de température juste après ? Et est-ce qu’il se passe bien entre 11 et 16 jours entre l’ovulation et vos prochaines règles ?
          Ce sont des indicateurs plus fiables d’une bonne ovulation ; )
          J’espère de tout coeur que votre projet va vite se concrétiser !

          Répondre

Laisser un commentaire

À PROPOS

Émancipés redonne aux femmes le contrôle sur leur cycle menstruel.

Émancipés redonne aux femmes le contrôle sur leur cycle menstruel.

PAGES ASSOCIÉES

Faire le quizz :

Prête à te lancer ?

Faire le quizz :

Prête à te lancer ?