Emancipées

Cover stérilet hormonal
Cover stérilet hormonal

Stérilet hormonal : tout ce qu’il faut savoir sur ce mode de contraception

En matière de contraception féminine, il y a souvent deux écoles : avec ou sans hormones. 

Dans la première catégorie, la pilule fait office d’incontournable. Et pourtant, pour les femmes qui souhaitent un contraceptif garanti zéro stress au quotidien, le stérilet hormonal est une très bonne option.

Vous avez tendance à oublier votre pilule ou êtes lassée de devoir y penser chaque jour ? On vous explique tout ce qu’il faut savoir avant d’opter pour stérilet hormonal.


Stérilet hormonal, qu’est-ce que c’est ?

Son vrai nom est “dispositif intra-utérin hormonal”, ou plus couramment “DIU hormonal”. Le terme “stérilet” n’est pas vraiment adapté dès lors que ce mode de contraception ne rend pas stérile, en tout cas pas pour toujours !

Il s’agit d’un dispositif en plastique en forme de T, qui mesure entre 3 et 4 cm de diamètre, inséré dans l’utérus par un professionnel médical.

Il se compose : 

  • D’une tige contenant un mini réservoir qui délivre en continu une hormone, le lévonorgestrel (un dérivé de la progestérone)
  • D’un fil en nylon coupé très court qui dépasse de 2 cm environ du col de l’utérus et qui permet de le retirer le moment venu (mais qui, en principe, ne gêne pas le partenaire lors des rapports)

En France, on en trouve 3 principaux sur le marché : Jaydess (qui a une durée de vie de 3 ans), Mirena (qui fait effet pendant 5 ans) et Kyleena (5 ans aussi).  


Quel est le mode d’action du stérilet hormonal ?

Concrètement, le progestatif de synthèse diffusé par le stérilet a pour objectif principal d’empêcher qu’un spermatozoïde vienne féconder un ovule. Pour cela, il agit à 2 principaux niveaux : 

  • Il épaissit la glaire cervicale, sécrétée par le col de l’utérus, créant ainsi une barrière à l’entrée pour les spermatozoïdes qui ne peuvent plus circuler.
  • Il atrophie la paroi de l’utérus (appelée endomètre), empêchant un éventuel embryon de s’y implanter.
anatomie de la femme

En revanche, contrairement aux contraceptifs combinés, contenant de la progestérone et des oestrogènes de synthèse, le DIU hormonal ne bloque pas à proprement parler l’ovulation.  

Par ailleurs, les hormones sont libérées directement dans l’utérus, seule une petite quantité est absorbée dans le reste du corps (contrairement à la pilule qui diffuse les hormones dans le sang).


Quelle est la différence entre stérilet hormonal et stérilet au cuivre ?

S’ils se ressemblent en de nombreux points (format, pose, etc.), un DIU hormonal et un DIU au cuivre fonctionnent de façon bien différente. 

Le stérilet cuivre ne contient aucune hormone : au lieu de délivrer de la progestérone, sa tige est entourée d’un fil de cuivre dont la particularité est d’être très hostile aux spermatozoïdes. Il agit de deux façons : 

  • Comme un spermicide : il rend les spermatozoïdes inactifs.
  • Comme contraceptif : il crée une inflammation de l’endomètre pour empêcher un éventuel embryon de s’y implanter.
fiabilité méthode de contraception

Autre point d’importance : le stérilet hormonal et le stérilet au cuivre ont un effet opposé sur les règles

  • En affinant l’endomètre, le DIU hormonal réduit le volume des règles (elles sont même supprimées pour 20% des femmes !) 
  • En revanche, le DIU au cuivre à pour effet de rendre les saignements plus abondants, plus longs et éventuellement plus douloureux.

En terme d’efficacité, leurs résultats sont comparables. 


Comment un DIU hormonal est-il posé et retiré ?

La pose d’un stérilet hormonal est très rapide, elle se fait par un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme, en général après un premier rendez-vous au cours duquel il/elle aura vérifié : 

  • Que vous n’avez pas de contre-indication
  • La forme et le volume de votre utérus, pour vous prescrire le dispositif le plus adapté

Entre les deux rendez-vous, vous devez aller acheter vous même le stérilet en pharmacie (son coût est d’environ 120 euros, avec 65% remboursés par l’Assurance maladie). 

Le jour de la pose, le professionnel va insérer le stérilet dans votre utérus, en général à l’aide d’un spéculum, puis couper le fil au niveau du col de votre utérus. Cela prend 5 minutes

Il n’y a pas, sauf cas particulier, d’anesthésie locale. Vous pouvez toutefois prendre un anti-douleur juste avant, certaines personnes pouvant ressentir quelques crampes lors de la pose ou dans les jours qui suivent. 

La pose doit avoir lieu pendant les règles et jusqu’à 7 jours après.

Le stérilet produit ensuite ses effets pendant 3 et 5 ans selon les modèles. Toutefois, chaque année, il est nécessaire de faire un suivi régulier. 

Le jour où vous souhaitez le retirer, le médecin va tirer sur ce fil et le faire sortir en quelques instants. 

calendrier rose

Quel est l’efficacité du DIU hormonal ?

L’efficacité d’un contraceptif est en principe mesurée grâce à l’indice de PEARL, qui distingue entre efficacité théorique et efficacité pratique (qui tient compte des aléas de la vie, tels que l’oubli pour la pilule ou le craquage pour le préservatif).

L’avantage du stérilet hormonal est que le taux est le même pour l’efficacité théorique et pratique, puisqu’il ne dépend d’aucun aléa, en tout cas la personne qui le porte n’a aucune incidence sur sa fiabilité !

Son efficacité est ainsi de 99,8%, ce qui signifie que sur 100 femmes portant un stérilet pendant 1 année, 1 seule va tomber enceinte par “accident”. 

Pour info, ce taux est comparable à celui de la stérilisation qui, elle, est irréversible. La pilule, quant à elle, a une efficacité de 99,7% en théorie mais de 91% en pratique.

Le stérilet hormonal est efficace tout de suite (plus précisément 2 jours après son insertion).


Quels sont les avantages et inconvénients du stérilet hormonal ?

Avantages

avantages
  • Contraceptif très fiable (99%)
  • Méthode confortable, pratique et sans stress (pas d’action de la part de l’utilisatrice)
  • Durée d’utilisation longue (3 à 5 ans)
  • Effet sur les règles (diminuées voire supprimées dans 20% des cas)
  • Reversible (retirable à tout moment)

Inconvénients

inconvénients
  • Spottings fréquents (petits saignements en dehors des règles, surtout pendant les premiers mois)
  • Risque d’acné
  • Possible prise de poids
  • Risque d’expulsion voire de perforation de l’utérus (rare)
  • Risque d’infection pelvienne ou de kystes aux ovaires

Par ailleurs, comme tout contraceptif hormonal, le stérilet peut entraîner des effets secondaires tels que : 

  • Baisse de la libido
  • Sensibilité des seins
  • Perte de cheveux
  • Fatigue 
  • Nausées 
  • Maux de tête
  • Fluctuations de l’humeur
  • Hausse de l’anxiété, dépression

Enfin, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a rendu en octobre 2017 un rapport d’enquête préliminaire sur les stérilets Mirena et Jaydess, à la suite de nombreux signalements d’effets indésirables (migraine, fatigue, anxiété, crises d’angoisse, etc.). Elle a considéré que la plupart de ces effets secondaires figuraient dans la notice explicative, mais a entrepris une nouvelle enquête pour approfondir la surveillance de ces dispositifs


Contre indications 

S’il peut être posé à n’importe quel étape de la vie (avant un premier enfant, 4 semaines après un accouchement, etc.) le stérilet hormonal est toutefois contre-indiqué chez les femmes ayant : 

  • Un fibrome
  • Un risque de thrombose veineuse, d’embolie pulmonaire, de phlébite
  • Un cancer du col ou de la paroi de l’utérus, du sein ou de l’ovaire
  • Une maladie du foie
  • Une infection sexuellement transmissible non traitée ou traitée depuis moins de 3 mois
  • Une infection génitale
  • Des saignement vaginaux anormaux 
  • Une malformation de l’utérus

Dans tous les cas, parlez-en avec votre médecin, lui seul pourra vous dire si vous êtes, ou non, une bonne “candidate” au stérilet hormonal. 


Quelques questions fréquentes sur le DIU hormonal

Peut-on utiliser une cup avec un stérilet hormonal ?

Oui, on peut ! Tant que l’on fait attention à ne pas tirer sur le fil du stérilet et à bien pincer la cup quand on la retire, pour éviter “l’effet ventouse”, le risque de déloger un stérilet avec un cup est faible. La seule étude menée sur la question (sur un petit échantillonnage donc à prendre avec des pincettes) souligne un risque légèrement accru d’expulsion chez les utilisatrices de coupe menstruelle, mais pas de quoi fouetter un chat.

Il est toutefois souvent recommandé d’attendre quelques semaines après la pose du stérilet pour utiliser une cup, pour être sûr qu’il est bien placé. 

cup menstruelle

Quel est l’effet du stérilet hormonal sur la libido ?

Comme tout contraceptif hormonal, le stérilet peut avoir un effet négatif sur la libido, dès lors qu’il bloque le cycle menstruel naturel. Certains considèrent toutefois que c’est “moins pire” que la pilule, la dose de progestérone de synthèse étant plus faible.

Mais on ne s’en rend en général compte que le jour où l’on arrête toute contraception aux hormones !


Le stérilet hormonal peut-il être utilisé comme contraception d’urgence ?

Contrairement au stérilet au cuivre qui, posé dans les 5 jours suivant le rapport, a un effet contraceptif à retardement (comme la pilule du lendemain), ce n’est pas le cas du stérilet hormonal.


Peut-on tomber enceinte avec un DIU hormonal ?

On l’a dit, le taux d’efficacité du stérilet hormonal est de 99%. Cela signifie que dans 1% des cas, une grossesse peut survenir. C’est donc rare mais pas impossible. Dans ce cas, le risque de grossesse extra-utérine est toutefois élevé.


Dans quels autres cas que la contraception un stérilet hormonal peut-il être prescrit ?

Il arrive qu’un DIU aux hormones soit conseillé aux femmes souffrant de règles abondantes et douloureuses voire d’anémie, pour les “soulager”, ou encore aux femmes ayant de l’endométriose.


Stérilet hormonal : vous savez tout !

On espère avoir répondu à toutes vos interrogations sur le stérilet hormonal. Il vous reste des questions ? Venez nous les partager en commentaire !

Laisser un commentaire

À PROPOS

Émancipés redonne aux femmes le contrôle sur leur cycle menstruel.

Émancipés redonne aux femmes le contrôle sur leur cycle menstruel.

PAGES ASSOCIÉES

Faire le quizz :

Prête à te lancer ?

Faire le quizz :

Prête à te lancer ?