Emancipées

Cover spotting d'ovulation

Saignement d’ovulation : tout comprendre sur le spotting au milieu du cycle

Vos règles ne sont censées arriver que dans une quinzaine de jours et vous constatez de légers saignements ? 

Même si on vous accorde que ce n’est pas le top pour vos sous-vêtements, on vous rassure tout de suite : ce n’est probablement pas grave du tout, juste le signe que votre corps s’apprête à ovuler !

En effet, alors que pour la plupart des femmes, l’ovulation se passe dans la plus grande discrétion (sauf pour celles qui savent observer leur glaire cervicale bien sûr !), il arrive qu’elles s’accompagnent de petites pertes de sang, aussi appelées spotting

D’où viennent-elles ? Pourquoi sont-elles là ? Signifient-elles vraiment que vous ovulez ? Quel est le lien entre ces saignements d’ovulation et une grossesse éventuelle ? Comment bien les distinguer des règles ? Quand faut-il s’inquiéter et consulter ? On vous explique tout !

gouttes de sang

Saignement d’ovulation : de quoi s’agit-il ?

Le spotting d’ovulation est une légère perte de sang qui intervient au moment où vous ovulez, c’est-à-dire lorsque l’un de vos ovaires libère un ovule. L’ovulation intervient à peu près au milieu de votre cycle, 11 à 16 jours avant vos prochaines règles, sachant que l’ovule ne vit que 12 à 24 heures.

Un tel saignement est donc souvent mélangé à la glaire cervicale (produite les jours qui précèdent l’ovulation et qui vous permet de la détecter), il est donc pâle, rosé ou rouge clair ou marron clair, et ne dure qu’1 à 2 jours.

Il peut être systématique, à tous les cycles, ou intervenir de façon isolée sans que l’on comprenne vraiment pourquoi. Une étude a révélé que de telles pertes de sang lors de l’ovulation sont observées par 3% des femmes.


Quand intervient le spotting d’ovulation ?

Le saignement d’ovulation survient, comme son nom l’indique, au moment de l’ovulation !

Vous le savez si vous avez l’habitude de nous lire, il n’est pas possible de prédire la date d’ovulation par un calcul, chaque femme et chaque cycle étant uniques. Toutefois, grâce à l’observation de sa glaire cervicale, on peut la voir venir de façon très fiable.  

Si vous utilisez une méthode naturelle d’observation de votre cycle, vous pourrez ainsi vous rassurer en présence d’un tel saignement, si vous pouvez confirmer qu’il coïncide avec votre ovulation.

Si ce n’est pas le cas, sachez qu’en moyenne, l’ovulation intervient à la moitié du cycle, et de façon sûre 14 jours environ avant les prochaines règles, c’est-à-dire entre le jour 7 (pour un cycle de 21 jours) et le jour 21 (pour un cycle de 35 jours). La moyenne des cycles étant de 28 jours, la perte de sang liée à l’ovulation interviendra, en moyenne, le jour 14 après le début de vos règles.  

Le spotting d’ovulation peut apparaître juste avant ou pendant l’ovulation.

phase folliculaire standard

Quelle est la cause du saignement d’ovulation ?

L’ovulation est marquée par un changement hormonal brusque, les oestrogènes qui étaient hauts pendant la phase pré-ovulatoire chutant brusquement, remplacés par une hausse rapide de la progestérone. 

Le rôle des oestrogènes, dans la première partie du cycle, est de faire maturer l’ovule et d’épaissir l’endomètre (la muqueuse de votre utérus) pour qu’un embryon puisse éventuellement s’y implanter s’il y a eu fécondation (on dit souvent qu’elle crée un nid). Elle chute lorsqu’elle a “fait son job”, c’est à dire lorsque l’ovule est libéré.

La progestérone, hormone de la seconde moitié du cycle, est là pour maintenir ce nid et favoriser l’implantation, si nécessaire. S’il n’y a pas eu de fécondation, le corps s’en rend compte au bout de 14 jours environ et la progestérone chute à son tour, provoquant l’évacuation du nid : ce sont les règles. 

Pas traumatisé pour autant, votre corps remet ça dès le cycle suivant, et les oestrogènes reconstruisent patiemment un nouvel endomètre bien accueillant : et ainsi de suite, jusqu’à la ménopause (avec des interruptions lorsque, banco, une grossesse arrive !). 

Tout cela pour dire qu’au milieu du cycle, lorsque l’ovule est libéré, se produit un “shift” hormonal qui peut entraîner un saignement, une petite partie de la muqueuse utérine étant éliminée du fait de la poussée rapide puis de la baisse brutale des oestrogènes : on parle d’ailleurs de “saignement de poussée oestrogénique” (cela est bien expliqué dans cette étude). 

Une autre raison pourrait être la tension exercée au moment de la rupture du follicule lorsque l’ovaire libère l’ovocyte, qui pourrait rompre des vaisseaux sanguins et provoquer un saignement. 


Comment différencier le spotting d’ovulation d’autres saignements ?

On vous a déjà parlé des différents types de saignements vaginaux qui pouvaient intervenir en dehors des règles, certains bénins et d’autres plus graves. 

Plus précisément, il est parfois difficile de distinguer la perte de sang lors de l’ovulation de trois principaux types de saignement.

sang culotte règles

Saignement d’ovulation vs menstruations

Comment savoir que la perte de sang ne correspond pas à l’arrivée de vos règles ? En principe c’est assez simple, le spotting d’ovulation est : 

  • Moins abondant (il ne nécessite pas forcément une protection périodique)
  • Plus clair 
  • Plus court (1 ou 2 jours)
  • Plus tôt dans le cycle (environ 14 jours avant l’arrivée prévue de vos règles)

Saignement d’ovulation vs saignement anovulatoire

Parfois, un léger spotting peut, au contraire, vous indiquer que votre ovulation a été défectueuse (on parle de saignement anovulatoire). 

Cela est dû à un déséquilibre hormonal, plutôt au niveau de la progestérone, qui est insuffisante pour maintenir l’endomètre et lui permettre d’accueillir un éventuel embryon. Cela peut causer un léger saignement.

Mais alors comment faire la différence entre ce saignement révélateur d’une mauvaise ovulation et celui qui, au contraire, confirme que vous ovulez bien ? Cela est important, surtout si vous cherchez à tomber enceinte.

Pour cela, il est préférable de suivre son cycle car le spotting d’ovulation intervient juste avant ou pendant l’ovulation (quand vous observez de la glaire cervicale fertile et que votre température est encore basse), tandis que le saignement anovulatoire intervient pendant la phase post-ovulatoire, lorsque la glaire s’est tarie et que votre température est montée, sous l’effet de la progestérone. 

cycle menstruel

Si vous n’observez pas votre cycle, vous pouvez faire un test sanguin de votre taux de progestérone, idéalement le 21e jour du cycle, où il est censé être le plus élevé (sur la base d’un cycle de 28 jours – pour un cycle d’une autre durée, comptez 7 jours après votre date présumée d’ovulation). Un taux ≥ 3 ng/mL suggère qu’une ovulation s’est produite. Dans tous les cas, on vous conseille vivement d’en parler avec votre médecin !


Saignement d’ovulation vs saignement d’implantation

Enfin, une perte de sang pendant la seconde partie du cycle peut être le signe d’un début de grossesse ! Cela concerne environ 1 grossesse sur 4. On parle alors de saignement d’implantation ou encore de saignement de nidation.

Il se produit 6 à 12 jours après la conception et correspond au moment où l’oeuf vient se nicher dans la paroi de l’utérus, sachant qu’il était jusque là dans la trompe de Fallope. Il n’est pas du tout synonyme de complication dans la grossesse, au contraire, il signifie que l’embryon s’est bien installé !

saignement de nidation

Il est, comme le spotting d’ovulation, plus clair que des règles, plus léger et plus court (moins d’1 jour à 2 jours max). Vous ne devriez donc pas le confondre avec des règles. En revanche, comment le distinguer du saignement pendant l’ovulation ?

Le saignement d’implantation intervient quelques jours avant la date prévue de vos règles, donc bien plus tard que le saignement d’ovulation. Par définition, il est plus tardif dans le cycle, puisqu’il signifie qu’une fécondation a bien eu lieu lors de l’ovulation, et que plus d’1 semaine s’est écoulée depuis. Là encore, il est bien plus facile de les différencier si vous suivez vos cycles, on vous encourage donc à le faire !

Sinon, la solution est bien sûr de faire un test de grossesse, pour en avoir le coeur net. 


Questions fréquentes

Peut-on tomber enceinte malgré un saignement d’ovulation ?

Si le saignement d’ovulation n’est pas un signe de grossesse, comme on nous le demande parfois, ce n’est en revanche pas du tout un frein à une conception.

En effet, vous l’avez compris, un tel spotting est annonciatrice de l’ovulation, vous êtes donc bien fertile et pouvez tomber enceinte si vous avez un rapport à ce moment là. Au contraire, c’est même une période de grande fertilité !

Pour autant, on vous invite à consulter un professionnel de santé si vous avez régulièrement des saignements en dehors de vos règles, pour vous assurer qu’il n’y a pas une explication autre à vos pertes de sang. 


Quels sont les autres signes de l’ovulation ?

Si un saignement peut révéler une ovulation, c’est loin d’être l’indice le plus fiable pour détecter que vous entrez dans votre fenêtre de fertilité ! Concentrez-vous plutôt sur :

  • L’aspect de votre glaire cervicale (surtout !)
  • Votre courbe de température
  • La position de votre col de l’utérus
  • D’autres symptômes d’ovulation éventuels comme une libido en flèche, des douleurs au niveau de l’aine, une vulve douce et gonflée, une tension dans la poitrine, des ballonnements, etc.
3 indices de fertilité

Spotting d’ovulation : quand consulter ?

Une perte de sang lors de l’ovulation est un signe parmi d’autres que votre corps est fertile, mais elle est loin d’être systématique. On vous invite plutôt à observer votre glaire cervicale si vous cherchez à identifier avec certitude votre période fertile. 

Si le saignement observé ne remplit pas les caractéristique d’un saignement d’ovulation, s’il est plus long, plus abondant ou qu’il s’accompagne d’autres symptômes, on vous invite à en parler avec votre médecin, pour vous assurer qu’il ne cache pas une infection ou un dysfonctionnement hormonal

Et dans tous les cas, n’hésitez pas à venir nous partager vos réflexions en commentaire !

26 réflexions au sujet de “Spotting d’ovulation”

  1. Bonjour
    J ai eu mes règles il y a 15 jours. Et ce matin, saignements rouges (quantité + obligée de mettre une serviette).
    C est la 1 ere fois que ça m arrive.
    Qq sait si c est des saignements d ovulation ? Mon dernier cycle était de 33 jours… sinon entre 30 et 32 jours.
    Merci pour vos réponses
    Tiphaine

    Répondre
    • Bonjour Tiphaine,
      Il est effectivement possible d’observer des saignements au moment de l’ovulation, mais ce sont plutôt des spottings, donc assez légers (en tout cas pas abondants comme des règles).
      Il peut aussi y avoir des saignements intermenstruels, mais c’est plus lorsqu’on a des cycles atypiques, ce qui ne semble pas être votre cas.
      Donc si les saignements n’ont pas duré et n’ont pas été très abondants, il est possible que ça soit un spotting d’ovulation. La meilleure façon de le savoir est d’observer votre glaire cervicale (elle devient très glissante lors de l’ovulation) et de prendre votre température (elle monte juste après l’ovulation), pour repérer avec précision le jour où vous ovulez !

      Répondre
      • Merci.
        Les saignements durent . J ai l impression que c (visqueux) peut-être du a la glaire, ce qui donne cette impression que se soit assez important.
        Car quand je suis couchée il n y a rien.
        Je suis un peu perdue, c la 1 ere fois que ça m arrive, les cycles sont assez réguliers.
        Est ce que ces saignements empêchent la fécondation ? Car nous sommes en essai bb avec mon mari
        Merci

        Répondre
        • S’il s’agit de saignements d’ovulation, au contraire, ils sont un signe de fertilité donc ils n’empêchent pas la fécondation.
          Et la glaire peut en effet les rendre visqueux.
          Ce qu’il faut vérifier : est-ce que votre température monte après votre dernier jour de glaire glissante (signe que l’ovulation a eu lieu) ? Est-ce qu’il s’écoule bien 11 à 16 jours entre cette ovulation et vos prochaines règles ?
          Cela permet de valider une ovulation « réussie ».
          Et pour ces saignements, je vous conseille d’en parler avec votre médecin s’ils perdurent et/ou sont abondants, pour vérifier qu’il n’y a pas une petite cause gynécologique derrière. Vous me direz ?!

          Répondre
  2. Tout mes meilleurs salutation en vers toi et ta famille 💖
    Je suis juste venue te donner mes nouvelles comme promise et avoir des conseil svp 🙏 .
    Je suis à mon j21 et 8 ou 9 dpo depuis 5dpo a cet jour j’ai des douleur de règle et des tiraillements dans le bas ventre . J’ai aussi mal de ventre après orgasme et depuis 6 ou 7 dpo perte blanche , pâteuse et ma t° est entre 37,5 et 37,3 .
    5dpo très mal au sein mais aujourd’hui légèrement mal , pas de ballonnements
    Je besoin de ton conseil et de ton avis svp 🙏 Laurène.

    Répondre
    • Bonjour Jamila,
      Merci pour ces nouvelles ! Je n’ai malheureusement pas de supers pouvoirs pour vous dire où vous en êtes…
      Ce que vous décrivez peut ressembler à la fois à un syndrôme prémenstruel (donc avant les règles – mais en général les femmes qui ressentent cela l’observent à tous les cycles ou presque), soit à un début de grossesse (cf. mon article sur les symptômes de nidation que vous pouvez lire ici : https://www.emancipees.com/fertilite/nidation-symptomes/).
      Donc seul le test de grossesse le dira !! Je vous envoie plein de patience pour attendre ces quelques jours ; )

      Répondre
      • Ok Laurène je vais attendre alors .
        Je vais aussi visiter votre site et merci pour ta compassion . Je te tiendrai au courant et merci encore .

        Répondre
  3. Bonjour,
    Depuis 2 ans 1/2 j’ai arrêté la pilule. Nous pensons à mettre en route un bébé mais j’ai des spotting la semaine précédent mes règles à chaque cycle. J’ai peur que cela puisse nuire à l’implantation de l’embryon. Il y a un an , j’avais été voir une gynéco qui m’avait dit que ce n’était pas grave (sans parler de grossesse) et que ces spotting disparaîtraient une fois que j’aurais été maman (sinon elle conseillait de reprendre une pillule plus fortement dosée). Est ce que mes craintes sont fondées??
    Merci !

    Répondre
    • Bonjour Marina,
      Cela peut être du sang de l’ancien cycle qui commence à se détacher avant les règles, donc rien de grave.
      Cela peut aussi être dû à un léger déséquilibre hormonal qui peut facilement être modifié grâce à l’alimentation, pour favoriser la progestérone.
      Enfin, ces spottings peuvent révéler un souci gynéco (fibrome notamment) mais dans ce cas, seul un professionnel médical peut vous aider.
      A priori aucune raison de vous inquiéter plus que ça ! Pour vous rassurer, je vous conseille d’observer votre cycle avec attention pour être en mesure de reconnaître votre ovulation. Vous pourrez ensuite vérifier que votre phase post-ovulatoire (entre cette ovulation et vos prochaines règles, c’est-à-dire le premier jour de saignement abondant, pas de spotting) dure bien 11 à 16 jours. Si c’est bien le cas, a priori aucun souci et votre cycle fonctionne bien !
      Si besoin, il y a plein de ressources sur le site pour vous aider dans cette aventure.
      Et n’hésitez pas si vous avez des questions !

      Répondre
      • Bonjour Laurene,
        Merci pour cette réponse! Je tenais vous dire que ça a fonctionné… test de grossesse positif fait ce matin. Je m’en doutais car aucun saignement avant le début de mes règles présumées (que je n’ai pas eues donc). Pour info, des saignements bruns sont arrivés 5 jours après la date présumée d’ovulation (durée de 4 jours) et se sont interrompus par la suite…

        En espérant que le reste suive sont cours sans embuche 🙂

        Répondre
        • Génial, je suis sincèrement heureuse pour vous !!! C’était donc bien des saignements d’implantation ; )
          Je vous souhaite aussi que cette grossesse se passe au mieux !

          Répondre
  4. Merci Laurène , merci du fond du cœur ,
    Tu m’a donné l’espoir , que Dieu nous aide dans toi nos projets , donc Calin .
    Aujourd’hui j12 de mon cycle , il reste au moins 15 où 16 jour pour mon prochain cycle , je croise les doigts 🤞

    Répondre
  5. Bjr a toutes
    Je suis sous clomid du j2 au j6 en raison de 3cp/j don 2 matin , 1 soir , progynova 1cp/j du j7 au j16 et duphaston du J16 au j25 et je aussi subir une hydrotubation 3 séance , mais depuis le J10 j’ai mal au bas ventre genre règles , des crampes au bas ventre et sporting , donc aujourd’hui rdv chez mon gygy qui m’a fait faire un test d’ovulation qui et avérée positif , est ce que y’a chance de tomber enceinte ,
    Merci de me répondre 🙏svp

    Répondre
    • Bonjour Jamila,
      Si vous observez un spotting d’ovulation et surtout que le test est positif, vous êtes donc dans la bonne période pour concevoir un bébé. Une remarque toutefois, en cas de phase lutéale trop courte (c’est-à-dire si la période entre l’ovulation et les prochaines règles est inférieure à 11 jours), alors cela signifie qu’il n’y a pas assez de progestérone produite par le corps jaune et donc le cycle n’est pas fertile (en embryon ne peut pas s’implanter).
      Mais sans penser à ce cas, si vous êtes en pleine ovulation, c’est bien maintenant qu’il faut avoir un rapport pour tomber enceinte !
      J’espère vraiment que tout ira dans le sens que vous souhaitez : )

      Répondre
  6. Bonjour,
    Merci pour cet article, bien plus clair que les explications de ma gynéco. Cela fait maintenant 6 mois que j’ai presque systématiquement des spottings (pertes rosées pdt 1-3j) au milieu de mon cycle. Ma gynéco pense qu’il s’agit effectivement de pertes d’ovulation.
    Même si cela me rassure, la perspective d’être « réglée » 2 fois par mois ne m’enchante pas !
    Y a-t-il quelque chose à faire? Est-ce que cela pourrait être lié à mon stérilet cuivre ou autre cause externe ? Que faire?
    Merci
    Florence

    Répondre
    • Bonjour Florence,
      Merci pour votre message ! Effectivement, ce genre de spotting est agaçant et surtout pas toujours très prévisible.
      C’est un effet secondaire courant des stérilets au cuivre (cf. mon article sur ce type de contraception si ça vous intéresse !). Cela peut aussi être un signe de léger dérèglement hormonal qui peut être régulé avec des astuces naturelles (alimentation, complémentation, pratiques douces pour limiter le stress, etc. – je vais bientôt préparer des articles là dessus !).
      Mais la piste du stérilet reste la première à creuser je pense, surtout si vous l’avez fait poser il n’y a pas très longtemps (c’est un effet secondaire fréquent au début).
      N’hésitez pas à me donner des nouvelles !

      Répondre
  7. Bonjour je viens vers vous car je suis un peu perdu .
    J ai garder l’implant pendant 1 ans et quelque mois je l ai enlever ya 6 a 8 semaine .
    J ai eu mes regles le 6 juin 2020 pendant 4 jours
    La le 16 juin 2020 j ai perdu du sang et encore le 17 je me demandais ci sa pouvais être encore mes regles ou pas car je suis en plein projet de bébé bien a vous

    Répondre
    • Bonjour !
      10 jours après vos règles, cela semble plus ressembler à un spotting d’ovulation. Mais il peut aussi s’agir d’une poussée hormonale du fait du cycle qui se remet en route naturellement.
      Quand on arrête une contraception hormonale, il n’est pas étonnant que le cycle ne soit pas tout de suite comme on l’attend !

      Répondre
  8. Françoise. Je devais ovuler vendredi ou samedi. Folicule de 14mm vu a l géographie du mardi . Donc câlin mercredi ,vendredi et dimanche. Mais depuis dimanche petit trace de sang dans la glaire. Et marron et mal au seins depuis lundi. Cela voudrais dire que je n est pas ovulé ou ovulation de mauvaise qualité.

    Répondre
  9. Bonjour,

    Je constate ce symptôme de « spotting » depuis environ deux mois. Je suis attentive à mes cycles et il apparaît environ 3 à 5 jours avant la date présumée de l’ovulation (que j’évalue avec des applications). Cela peut durer 3, 4 ou 5 jours…
    Je n’avais jamais eu cela avant (30 ans).
    Pouvez-vous m’en dire davantage ?

    Merci beaucoup !

    Répondre
    • Bonjour Julie,
      Le spotting peut avoir plusieurs origines (contraceptif type stérilet hormonal qui en provoque beaucoup, imminence de l’ovulation, début de grossesse lorsqu’il intervient 6 à 12 jours après l’ovulation, etc.). Il peut aussi être le signe d’un stress, d’un dérèglement hormonal, voire d’une pathologie type endométriose ou syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).
      Dans votre cas, cela semble ressembler à des spottings d’ovulation, avec une poussée hormonale juste avant qui entraine ces saignements. Mais il serait intéressant d’en parler avec votre médecin pour écarter tout dérèglement ou pathologie.
      N’hésitez pas à me donner des nouvelles !
      A bientôt : )

      Répondre
  10. Bonjour ,
    Voila je m’inquiète un peu car j’ai eu un saignement Asser abondant au 11 ème jour des règles qui a duré 5 jours !!!! Je ne sais plus si cest un spotting ou autre chose ??? Merci de me faire un retour d’expérience, a bientôt.

    Répondre
    • Bonjour Biba,
      Je ne suis pas certaine de comprendre votre message : vous avez eu 11 jours de règles et ensuite des saignements pendant 5 jours dans la foulée ? Je vous remercie de préciser et j’espère ensuite pouvoir vous aider !
      A bientôt : )

      Répondre

Laisser un commentaire

À PROPOS

Émancipés redonne aux femmes le contrôle sur leur cycle menstruel.

Émancipés redonne aux femmes le contrôle sur leur cycle menstruel.

PAGES ASSOCIÉES

Faire le quizz :

Prête à te lancer ?

Faire le quizz :

Prête à te lancer ?