Emancipées

Cover questions pilule

La pilule en 10 questions

La pilule est le contraceptif le plus utilisé en France, par 33% des femmes, et pourtant c’est aussi l’un des plus méconnus quant à son mode d’action.

Que fait-elle concrètement sur notre cycle, sur notre ovulation et sur nos règles ? Quels sont ses risques avérés ? Comment optimiser sa prise pour ne pas courir de risque ?

On vous partage des réponses aux questions les plus courantes sur la pilule !


Quels sont les différents types de pilule ?

Il y a deux grandes catégories : les pilules oestroprogestatives (aussi appelées pilules combinées), à base d’oestrogènes et de progestérone de synthèse, et les pilules progestatives (ou microprogestatives) qui, comme leur nom l’indique, ne contiennent qu’un progestatif de synthèse.

Pour plus d’information sur ces différents types de pilule, rendez-vous dans notre article dédié !


Quelle est l’efficacité de la pilule ?

L’indice PEARL de la pilule, qui mesure l’efficacité d’un contraceptif, est de 99,7% d’un point de vue théorique (c’est-à-dire si on respecte parfaitement les règles de prise) et de 91% d’un point de vue pratique (avec les aléas de la vie, les risques d’oubli de pilule, etc.).

Pour info, en comparaison, l’indice PEARL des préservatifs est de 98% en théorique et 85% en pratique, et s’agissant des méthodes naturelles comme la symptothermie, ils sont de 99,6% et 98,4%.


Que faire en cas d’oubli de pilule ?

L’oubli de pilule, c’est un peu LE point noir de ce mode de contraception. C’est lui qui fait chuter en flèche son taux de fiabilité pratique et qui est responsable de bien des “grossesses sous pilule”.

Il faut savoir que chaque comprimé produit des effets pendant 24 heures, raison pour laquelle il faut le prendre à heure fixe et ne surtout pas sauter une prise, sinon l’effet contraceptif n’est plus assuré et l’ovulation n’est plus bloquée. 

S’agissant du délai de retard toléré, il diffère selon le type de pilule : 12h maximum en cas d’oubli de pilule oestroprogestative, et 3h seulement pour la pilule progestative. 

Ainsi, en cas de voyage avec décalage horaire, il faut au maximum rester sur le fuseau horaire d’origine et ne pas décaler sa prise de plus 3 ou 12h, selon le type de pilule.

De même, si vous vomissez ou avez la diarrhée dans les heures qui suivent la prise du comprimé, il est préférable d’en reprendre un (dans ce cas, l’idéal est d’avoir une plaquette “de rab” dans laquelle piocher les comprimés supplémentaires pour les pilules monophasiques).


Peut-on prendre 2 pilules le même jour ?

Tant que l’on respecte le délai de retard toléré (il faut bien penser à vérifier sur la notice pour chaque pilule), il peut arriver que l’on doive prendre 2 pilules le même jour

En effet, si vous prenez normalement votre pilule combinée à 20h et que vous vous rendez compte le lendemain matin que vous l’avez oublié, vous pouvez la prendre jusqu’à 8h, et ensuite prendre la suivante le soir.

Vous aurez donc pris 2 pilules le même jour, et c’est OK !


A partir de combien de temps la pilule fait-elle effet ?

Si la plaquette est commencée le 1er jour des règles, la pilule combinée est efficace immédiatement et la pilule microprogestative au bout de 2 jours. Sinon, les deux ne vous protégeront qu’à partir du 7e jour.


Combien de temps après avoir arrêté la pilule peut-on tomber enceinte ?

L’action de la pilule n’est pas irréversible. Selon les femmes, le cycle naturel, et donc la fertilité, peuvent revenir tout de suite. Pour d’autres, cela peut prendre plusieurs mois. Il n’y a pas de vérité absolue. 

Selon une étude, cela prendrait 3 à 18 mois.


Les saignements en cours de cycle sont-ils normaux lorsqu’on prend la pilule ?

Il peut y avoir différents types de pertes de sang lorsqu’on prend la pilule : 

  • Les saignements assimilés à des règles, qui n’en sont pas en réalité mais qui sont des hémorragies de privation, artificiellement créées.
  • Les spottings légers, qui sont un des effets secondaires des pilules en continu pendant le 4 premiers mois principalement.

Tous les autres cas de saignements peuvent indiquer une pilule inadaptée, il faut donc en parler avec votre médecin.


A-t’on toujours un cycle menstruel avec la pilule ?

Non, la pilule bloque l’ovulation et les règles : le corps ne fonctionne plus de façon cyclique comme il le fait naturellement, mais artificiellement sous l’effet d’hormones de synthèse. Il est mis dans un état simulé de grossesse.

Les saignements ne sont pas des “vraies” règles et pourraient tout à fait être évités, avec une contraception en continu. 


Quels sont les effets secondaires de la pilule ?

Les effets indésirables communs à tous les types de pilule sont la prise de poids éventuelle, les maux de tête, de seins ou de dos.

La pilule combinée, quant à elle, peut entraîner des effets secondaires plus sérieux, comme la thrombose veineuse (phlébite, embolie pulmonaire), la thrombose artérielle (infarctus, accident vasculaire cérébral) ou encore l’hypertension et le diabète.

C’est la raison pour laquelle la pilule oestroprogrestative est déconseillée aux fumeuses, aux femmes présentant des risques liés aux maladies listées ci-dessus, et aux femmes de plus de 35 ans (du fait du risque plus élevé de cancer).

En effet, des recherches suggèrent que les femmes sous contraceptif hormonal aurait un risque légèrement plus élevé d’avoir un cancer du sein ou du col de l’utérus. En revanche, la pilule offrirait une certaine protection contre le risque de cancer de l’endomètre et de l’ovaire (puisqu’elle les met au repos), mais aussi du côlon.

Une étude a enfin montré que les femmes sous pilules avaient 23% plus de risques de souffrir de dépression


Quel est le risque si on fume lorsqu’on prend la pilule?

Surtout dans le cas des pilules combinées, associer les hormones de synthèse et le tabac augmente les risques d’accident cardiovasculaire. Il est donc fortement recommandé de ne pas fumer avec ce type de contraceptif. 

Dans tous les cas, votre médecin sera votre meilleur conseiller !


Tout, tout, tout, vous savez tout sur la pilule ?

Il vous reste des questions sur la pilule ? On vous invite à lire nos articles sur le fonctionnement de la pilule, les règles sous pilule et le concept de pilule en continu.

Et si vous n’avez pas trouvé votre bonheur, venez nous partager vos interrogations en commentaire !

2 réflexions au sujet de “Questions pilule”

  1. Bonjour,

    Alors voilà, je suis sous pilule Leeloo Ge depuis le 26 juin. Je n’en pas manquait une seule. Cependant, le 12 juillet, j’ai commencé à avoir la diarrhée de façon pas excessif. Et j’ai lu que lorsque qu’on avait la diarrhée 3-4 heures après avoir pris la pilule, il se peut quelle ne fasse pas effet. Car le 12 juillet, mon compagnon et moi même avons eu un rapport sexuel non protégée. Nous n’avons pas utilisé de préservatif comme on le fait habituellement. Cependant il n’a pas joui en moi mais je sais que malgré cela il y a quand même des risques de fécondité.
    Le 17 juillet j’ai terminé ma 1ere plaquette, alors je dois attendre 7 jours pour en recommencer une autre et mes « règles » sont censées arriver du coup. Le 18 juillet, 7 jours après l’avoir fait avec mon compagnon j’ai vu sur ma culotte des pertes brunes, plus abondantes que d’habitudes. Je me dis que c’est dû au fait que c’est la 1ere fois que je prend la pilule et aussi que je vais avoir mes règles bientôt. Cependant je m’inquiète quand même car il y a dans un coin de ma tête quelque chose qui me dit que ça peut être un signe de début de grossesse.
    Pensez-vous que le fait de lavoir fait sans protection et que j’ai peut être eu la diarrhée après avoir pris ma pilule le 12 juillet, et que ce même jour on l’a fait sans préservatif mais qu’il n’a pas joui en moi. Pensez vous que il se pourrait que je sois peut-être enceinte ?

    Répondre
    • Bonjour Camille,
      La probabilité parait quand même très faible : il est vraiment rare que l’action de la pilule soit désactivée par une diarrhée (surtout si elle est légère comme vous le dites).
      En revanche, il est tout à fait normal que vos premiers cycles sous pilule soient différents de ceux que vous aviez l’habitude de connaître. Vos « règles » notamment ne sont plus des vraies règles mais des saignements de privation causés par la pilule, qui ne peuvent donc pas être comparés à vos saignements de règles naturelles.
      Je vous conseille cela dit de faire un test de grossesse pour en être sûre !

      Répondre

Laisser un commentaire

À PROPOS

Émancipés redonne aux femmes le contrôle sur leur cycle menstruel.

Émancipés redonne aux femmes le contrôle sur leur cycle menstruel.

PAGES ASSOCIÉES

Faire le quizz :

Prête à te lancer ?

Faire le quizz :

Prête à te lancer ?