Emancipées

Femmes

Si vous êtes ici, c’est peut-être parce que vous vous demandez : mais comment on en arrive à développer une expertise sur l’émancipation de l’utérus et, EN PLUS, à avoir envie de la partager sur Internet ? Il est vrai que dit comme ça, ça fait un peu barré comme projet.

Et pourtant, je vous assure, c’est la démarche la plus naturelle que j’ai eu à faire au cours de ma vie pro ! Je vous explique !

Derrière Emancipées, outre les professionnels de la santé qui m’accompagnent (et que je remercie 100000 fois), il y a donc moi, Laurène, jeune maman de 35 ans et 2 enfants, bien dans sa culotte et bien décidée à faire en sorte que vous le soyez aussi !

Je vous la fais courte, mais je n’ai pas toujours passé mes journées à décrypter des pertes vaginales et à avoir des échanges passionnés sur la sexualité des femmes. Avant, je parlais plutôt code de l’énergie et procédure judiciaire. Bref, j’étais avocate.

Je ne renie pas cette période de ma vie, au contraire, elle m’a permis de développer une grande capacité de rigueur, de recherche et de synthèse qui me sert chaque jour pour vous proposer un contenu rigoureux, vérifié scientifiquement et de confiance. Mais je m’égare !

Alors que j’avais un rythme franchement anarchique, que j’étais en pilote automatique et que ma vie était rythmée par mes migraines, j’ai appris que j’avais un souci au niveau de la thyroïde. Rien de très grave, mais ça m’obligeait à prendre un traitement hormonal à vie.

Je prenais la pilule depuis de nombreuses années et ça a produit en moi un déclic : je ne pouvais pas prendre une double dose d’hormones quotidiennes, alors même qu’à côté, je m’efforçais de manger bio et de saison, que j’évitais le silicone dans mes shampoings et que je sniffais des huiles essentielles tous les soirs avant de dormir ! 

Je l’ai donc arrêtée pour faire poser un stérilet en cuivre. Et là, catastrophe ! Je ne rentre pas dans les détails mais j’étais à deux doigts de l’anémie tellement je perdais du sang.

Aux grands maux les grands moyens, j’ai décidé de me renseigner pour chercher une alternative plus saine à tout ça. Et c’est là que la révélation a eu lieu et, avec elle, le début de ma reconversion !

femmes au naturel

A travers mes lectures, d’abord uniquement orientées vers ma contraception, j’ai rapidement découvert que mon humeur, ma confiance en moi, mon regard sur moi-même, mais aussi l’état de ma peau, le volume de mes cheveux, la taille de ma poitrine et enfin, surtout, l’aspect de ma culotte, étaient des paramètres intimement liés et calés de façon rigoureuse sur mon cycle menstruel. 

Est-ce que j’avais séché un cours de SVT en 4e ? Ou bien ma mère avait complètement loupé un étape dans mon éducation ? Ou alors moi-même, est-ce que j’étais si déconnectée de mon propre corps pour ne pas avoir remarqué tout cela ?

Je pense que ni ma prof de SVT, ni ma mère ni mon sens de l’observation ne sont en cause, mais plutôt la méconnaissance totale que nous avons toutes du fonctionnement même de notre corps

Je découvrais un monde totalement inconnu et pourtant niché au coeur de mes tripes, et j’hallucinais à chaque nouvelle lecture. 

Ces connaissances m’ont permis de m’affranchir de tout un tas de contrariété que j’enterrais sous le tapis depuis des années : m’efforcer d’avoir une vie saine mais avaler des hormones tous les jours, avoir une cuisine presque zéro déchet mais en produire pleins pendant mes règles, ne pas vraiment connaître le vrai “moi”, ne pas savoir expliquer à mon mec pourquoi j’avais envie de le tuer certains matins (et ne pas le comprendre moi-même d’ailleurs !), avoir des migraines de l’espace tous les mois sans parvenir à les soulager, adorer mes cheveux un jour et les détester le lendemain, porter toute la charge de la sexualité et de la contraception dans mon couple (ça va, tranquille chéri, on t’embête pas trop ?!), avoir parfois une libido dans les chaussettes, etc. etc. etc.

Or, lorsque l’on comprend tout cela, que l’on sait s’observer, on devient maître à bord du navire pour traverser sans turbulence les différentes étapes de son cycle. On découvre aussi que l’on peut s’affranchir de la chimie et des hormones pour aller vers des méthodes plus naturelles, à la fois comme moyens de protection, de contraception mais aussi pour favoriser un désir de grossesse. Et ça, croyez-moi, c’est absolument incroyable et passionnant !

J’ai donc décidé de me former, d’abord juste pour moi et puis progressivement, à force d’en prêcher les vertus auprès de mes copines, pour pouvoir accompagner d’autres femmes dans cette démarche. J’ai passé un certificat de conseillère en naturopathie (et je suis en train d’en valider un autre en diététique, car il y a pleins de liens entre la nutrition et le cycle, mais on en reparlera !). Ensuite, je me suis formée à la méthode Sensiplan puis j’ai suivi la formation au monitoriat de la méthode d’ovulation Billings.

Aujourd’hui, j’ai donc le bagage nécessaire pour vous former à la gestion de votre cycle au naturel, et j’aime le faire de la façon la plus décomplexée mais aussi douce que possible ! Surtout, je mets un point d’honneur à garder mon indépendance vis-à-vis des différentes méthodes et écoles en matière d’observation de la fertilité, pour vous apporter un socle de connaissances solides, neutres et adaptables quel que soit votre choix actuel ou futur.

On compare souvent le cycle féminin aux quatre saisons, et à chaque saison, je vous accompagne pour que le passage soit le plus harmonieux possible.

cycle menstruel

En hiver, pendant les règles, on fait le point sur les différentes formes de protections plus respectueuses de votre corps et de la planète et les astuces naturelles à connaître pour vivre cette période sans trop de chamboulement  (je vous promets que c’est possible !).

Lorsqu’arrive le printemps, qui correspond à la montée vers l’ovulation, je vous explique comment surfer sur cette belle énergie, comment révéler la Beyoncé qui est en vous (je suis sûre qu’elle programme ses concerts en fonction de son cycle d’ailleurs, il faut que je me renseigne !) et comment identifier vos moments de fertilité pour que vous puissiez, naturellement, adapter votre sexualité à vos envies du moment. 

L’été, votre pic de fertilité, est une saison où tout rayonne et se réchauffe et où il convient de faire preuve d’une observation très minutieuse pour ne pas risquer (ou au contraire pour encourager) une grossesse. C’est LE moment de celles qui ont un projet bébé et je dois avouer que c’est l’un des aspects que je préfère dans l’accompagnement que je propose : )

Enfin, quand vient l’automne, c’est l’heure de la lucidité, de l’introspection mais aussi du fameux syndrome prémenstruel que l’on déteste toutes mais que l’on peut rendre, avec quelques ressources, plus doux et moins remuant.

Bref, l’objectif est qu’au fil de chaque saison, on vive notre féminité de façon consciente, naturelle et rayonnante, en étant en phase avec nous-mêmes et sans avoir l’impression de subir. 

Au fil de ces saisons, j’ai affiné mon expertise sur l’été du cycle, pour accompagner les femmes en désir de grossesse qui souhaitent comprendre leur corps, s’assurer de son bon fonctionnement (est-ce que j’ovule en fait ? et quand ? et bien ?) et apporter les ajustements nécessaires pour le rééquilibrer et optimiser ses chances de succès. C’est vraiment dans ce projet que je prends le plus de plaisir, et je mets une énergie folle à comprendre toutes les subtilités du cycle et du corps de la femme pour qu’elle arrive le plus naturellement à avoir un bébé.

Donc si vous êtes dans ce moment de votre vie, n’hésitez pas à rejoindre l’un des Cercles Emancipées pour reprendre le pouvoir et la confiance dans vos capacités à tomber enceinte ! Vous y arriverez, n’en doutez pas !

Voilà, vous savez tout ou presque, sentez-vous libre de m’écrire si vous avez des questions ou si vous souhaitez faire un point sur votre situation personnelle. Je suis là pour ça et je vous le rappelle : pas besoin de pincettes, on s’émancipe et on arrête de rougir, c’est juste de notre corps dont il s’agit !

À PROPOS

Émancipés redonne aux femmes le contrôle sur leur cycle menstruel.

Émancipés redonne aux femmes le contrôle sur leur cycle menstruel.

PAGES ASSOCIÉES

Faire le quizz :

Prête à te lancer ?

Faire le quizz :

Prête à te lancer ?