Emancipées

Peut-on tomber enceinte pendant les règles ? Oui, mais la probabilité est faible !

Que l’on soit une fervente adepte du sexe en période de règles, ou au contraire pas très fan de la pratique, il y a un mythe largement partagé : on ne risquerait pas de tomber enceinte pendant les règles.

Si cette croyance repose sur une théorie bien établie (une grossesse ne peut survenir qu’autour de l’ovulation, or celle-ci intervient plus tard dans le cycle), la réalité est plus nuancée et plusieurs situations peuvent faire mentir ce sacro-saint principe.

On brise le suspense dès à présent : tomber enceinte pendant ses règles est peu probable, mais ce n’est pas impossible ! On vous explique.

culotte femme fleurs

La théorie : on n’est pas fertile pendant les règles car on ovule bien plus tard

Pour comprendre pourquoi, en principe, on ne peut pas tomber enceinte pendant les règles, il faut rappeler comment fonctionne le cycle menstruel.

Il peut être découpé en 4 phases bien distinctes, notre fertilité évoluant au cours des phases :

  • Les règles, en début de cycle, qui durent entre 2 et 8 jours : fertilité très peu probable
  • La phase pré-ovulatoire, d’une durée très variable (de 0 à plusieurs dizaines de jours), au cours de laquelle un ovule se prépare à être libéré et où on n’observe pas ou peu de glaire cervicale fertile : fertilité peu probable.
  • La phase ovulatoire, d’une durée de 6 jours, qui se caractérise par une production de glaire fertile les jours qui précèdent la libération de l’ovule : fertilité très forte.
  • La phase post-ovulatoire, d’une durée de 14 jours en moyenne, qui s’ouvre après l’ovulation et qui se referme à l’arrivée des prochaines règles : infertilité certaine.
cycle menstruel

A chaque cycle, la fenêtre de fertilité, c’est à dire la période au cours de laquelle une femme peut tomber enceinte, s’étend donc sur 6 jours. 

Pourquoi une durée aussi longue alors que l’ovule ne vit que 12 à 24 heures ? Cela s’explique par la durée de vie des spermatozoïdes et celle de l’ovule

  • En période fertile, c’est-à-dire en présence de glaire cervicale, un spermatozoïde peut vivre jusqu’à 5 jours. Un rapport ayant lieu 5 jours avant la libération de l’ovule peut donc être fécondant.
  • L’ovule peut vivre jusqu’à 24 heures. Un rapport le lendemain de l’ovulation peut aussi donner lieu à une grossesse.

Si on se base sur le mythe selon laquelle le cycle menstruel durerait 28 jours et l’ovulation interviendrait le 14e jour, on se demande de quelle façon on pourrait tomber enceinte pendant les règles ?

En effet, si les règles durent jusqu’au jour 6, la période fertile ne s’ouvre dans cette hypothèse que le jour 9 (soit 5 jours avant l’ovulation), donc on est bien infertile pendant les règles.

phase folliculaire standard

Oui, mais vous le savez si vous avez l’habitude de nous lire : cette règle n’est vraie que pour 10% des femmes ! Pour les autres, les cycles peuvent être plus courts, plus longs et surtout irréguliers d’un mois sur l’autre. 

Enfin, une femme habituellement réglée comme une horloge suisse peut, de façon totalement imprévue, avoir un cycle plus court ou plus long en raison d’un stress, d’un changement dans sa vie ou d’une maladie. 

Voilà en partie d’où viennent les exceptions !


Les exceptions : les possibilités de tomber enceinte pendant ses règles

L’ouverture de la fenêtre de fertilité pendant les règles en cas de cycle court

Si la moyenne d’un cycle menstruel est de 28 jours, en réalité, il dure entre 21 et 35 jours selon les femmes et selon les cycles. 

Dans le cas d’un cycle de 21 jours, si on refait le calcul, l’ovulation intervient vers le jour 7 (pour rappel, la dernière phase du cycle, entre l’ovulation et les prochaines règles, dure toujours 14 jours en moyenne), et donc une fenêtre de fertilité qui s’ouvre dès le 2e jour du cycle.

Cela est aussi vrai avec un cycle de 24 jours, la fenêtre de fertilité s’ouvrant le 5e jour (ovulation le jour 10). 

phase folliculaire courte

Autrement dit, un rapport non protégé pendant les règles pourrait être fécondant, un spermatozoïde attendant sagement que l’ovule soit libéré dès la sortie des règles. Bien sûr, plus on se rapproche de l’ovulation et plus les probabilités de grossesse sont élevées. Néanmoins, les 5 jours précédant l’ovulation restent potentiellement fertiles !

C’est pour cette raison que la plupart des méthodes naturelles d’observation recommandent de ne pas avoir de rapport sans protection pendant les règles, car ces méthodes reposant sur l’observation de la glaire cervicale, celle-ci pourrait être cachée par l’écoulement du sang en cas de cycle court.

En synthèse, s’il est impossible dans un cycle fertile que l’ovulation ait lieu pendant les règles, du fait de la durée de vie des spermatozoïdes en présence de glaire cervicale, faire l’amour pendant les règles peut entraîner une grossesse si le cycle dure moins de 27 jours. 


Les saignements qui se font passer, à tort, pour des règles

Par ailleurs, tout saignement au cours du cycle n’est pas forcément une menstruation. Il arrive que des pertes de sang interviennent en dehors des règles, vous faisant, à tort, croire que vos règles sont arrivées et que vous êtes donc infertiles.

Or, au contraire, il est possible de saigner au moment le plus fertile du cycle : c’est ce qu’on appelle le spotting d’ovulation, qui s’explique par une montée soudaine des oestrogènes qui fait réagir l’endomètre, causant, une légère perte de sang.

Lorsqu’on a l’habitude d’observer son cycle, on est en mesure de distinguer ce spotting d’ovulation de vraies règles, mais pour certaines femmes, il peut prêter à confusion et être pris pour des règles, alors même qu’il s’agit du moment du cycle où elles sont le plus fertiles !

gouttes de sang

Il est aussi possible d’avoir des “métrorragies”, c’est à dire des saignements dus à une infection ou encore à un déséquilibre hormonal (qui doivent vous amener à consulter). 

Dans ces hypothèses, on peut croire que l’on a eu ses règles et que l’on est tombée enceinte en plein milieu, alors même qu’il ne s’agissait pas réellement de menstruations. 


Quelques questions fréquentes

Peut-on tomber enceinte pendant ses règles sous pilule ?

En cas d’oubli de pilule, vous n’êtes plus protégée et un rapport pendant les règles peut tout autant être fécondant.


Peut-on tomber enceinte juste après ses règles ?

Oui, si vous avez compris le principe d’ouverture de la fenêtre de fertilité, un rapport non protégé à la sortie des règles peut donner lieu à une grossesse, si l’ovulation intervient moins de 5 jours après. C’est le cas par exemple pour un cycle de 28 jours, l’ovulation intervient vers le jour 14 et la période de fertilité s’ouvre donc vers le jour 9.

Si vos règles ont duré 8 jours, vous pouvez tomber enceinte dès le lendemain. 


Peut-on tomber enceinte juste avant ses règles ?

En revanche, cette probabilité est beaucoup plus faible, la phase pré-ovulatoire étant toujours infertile, dans le cadre d’un cycle normal évidemment.

L’ovule est soit désintégré 24 heures après avoir été libéré, soit fécondé et dans ce cas, une grossesse est déjà en cours. Durant les 14 jours de la phase post-ovulatoire, il n’y a donc plus d’ovule et tant que les prochaines règles ne sont pas arrivées, votre corps n’en prépare pas un nouveau.

Cette période est donc sans risque de grossesse, sauf bien sûr si ce que vous pensez être des menstruations n’en sont pas réellement (cf. ce que l’on a dit plus haut). D’où l’importance de bien observer son cycle pour ne pas avoir de doute !! 


Peut-on avoir ses règles et être enceinte ?

La grossesse bloque les règles pendant 9 mois car l’utérus accueille un bébé et n’a donc plus besoin d’évacuer l’endomètre. Donc en principe, on ne peut pas être enceinte et avoir ses règles.

Pour autant, il est possible d’avoir des “règles anniversaires”, qui arrivent à la date présumée des règles mais qui sont moins abondantes. On vous conseille d’en parler avec votre médecin si cela vous arrive.

Par ailleurs, en tout début de grossesse, un saignement de nidation peut intervenir au moment de l’implantation de l’embryon dans l’utérus. Il est cependant très léger, plus clair et plus court que des règles. 

Enfin, sachez que les règles sous pilule ne sont pas des vraies règles mais des saignements de privation liés à la chute hormonale en fin de plaquette, et que l’arrivée de ces règles artificielles ne signifie pas forcément que vous n’êtes pas enceinte… Si vous avez oublié un comprimé, faites toujours un test de grossesse et ne vous arrêtez pas à l’arrivée de vos règles pour vous « rassurer ».

feuille rouge

Comment s’assurer de ne pas tomber enceinte pendant ses règles ?

Vous l’avez compris, la clé pour ne pas “se faire avoir” est de connaître son corps et d’observer ses indices de fertilité pour pouvoir maîtriser son cycle. A ce moment là, il n’y a pas de place pour une surprise et on sait exactement quand on est fertile et quand on ne l’est pas.

Que l’on souhaite éviter une grossesse ou que l’on ait au contraire un désir d’enfant, on peut ainsi avec des rapports, protégés ou non, au bon moment.

Quoi qu’il en soit, on vous conseille d’utiliser un préservatif si vous n’avez pas de projet bébé !

Vous avez encore des questions ? Ou une expérience à partager ? Venez nous raconter en commentaire !

Laisser un commentaire

À PROPOS

Émancipés redonne aux femmes le contrôle sur leur cycle menstruel.

Émancipés redonne aux femmes le contrôle sur leur cycle menstruel.

PAGES ASSOCIÉES

Faire le quizz :

Prête à te lancer ?

Faire le quizz :

Prête à te lancer ?